fbpx

Get your 6-month No-Cost Opt-Out offer for Unlimited Software Automation?

Table des matières

Qu’est-ce qu’une API ?

API signifie application programming interface (interface de programmation d’applications). Il s’agit d’un ensemble de définitions, de protocoles et de règles que les développeurs utilisent pour créer des logiciels d’application et les intégrer dans des systèmes et des plateformes préexistants.

Ces systèmes fonctionnent en simplifiant les demandes que chaque logiciel d’un système fait, avec une réponse définie si une certaine demande à distance se produit. Travailler d’une manière aussi prévisible et compréhensible signifie qu’un développeur comprend parfaitement les ramifications de chaque morceau de code qu’il écrit, ce qui accélère considérablement le processus de développement.

En bref, une API intégrant les deux systèmes de manière simplifiée est ce qui fait la différence entre un développement rapide et le non-respect des délais.

 

Qu’est-ce qu’un test API ?

 

Lors de l’utilisation d’une API, un niveau élevé de cohérence est l’une des choses les plus importantes à prendre en compte. Cela rend le processus de développement prévisible et signifie que les utilisateurs peuvent continuer à intégrer leur logiciel dans des programmes existants sans avoir à modifier leurs processus. Pour trouver ce niveau de qualité, il faut utiliser un processus de test de l’API.

Les tests d’API sont une forme de test de logiciel qui analyse une API et garantit qu’elle fonctionne comme prévu, qu’elle remplit ses fonctions de manière fiable et sans impact négatif sur les performances.

Les tests de logiciels sont de plus en plus axés sur la sécurisation des données et des systèmes, ainsi que sur d’autres facteurs, à mesure que le monde évolue vers une législation davantage axée sur la sécurité des données. Ces tests se présentent sous des formes manuelles et automatiques, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients.

 

1. Tests manuels de l’API

 

Le test manuel de l’API est une méthode utilisée pour tester manuellement les performances d’une API. Le cadre de test manuel de l’API commence par l’écriture de votre propre code pour intégrer l’API et tester son fonctionnement.

Il existe des outils qui vous assistent dans le processus de test manuel, mais la majorité de cette méthode implique qu’un développeur crée une chaîne de code et trouve des failles potentielles dans l’API, en apportant des ajustements rapides à la base de code afin de voir ce qui modifie la façon dont l’API fonctionne. Il est possible de trouver des tests manuels d’API gratuits, mais les résultats des tests ne sont pas toujours de la même qualité.

 

Avantages des tests manuels des API

Plusieurs avantages font qu’une API manuelle pour le processus de test est préférable dans certaines situations, qui varient principalement en fonction de l’API et des processus spécifiques que le développeur teste.

Voici quelques-uns des principaux avantages des tests manuels :

 

Tests exploratoires

Lors de l’exploration initiale du fonctionnement d’une API, l’idéal est de réaliser des tests manuels. Vous apportez des modifications mineures à la base de code et établissez les limites d’une API dès le début, les tests manuels permettant un plus grand niveau de flexibilité au fur et à mesure que vous procédez à de nombreux petits ajustements.

Faites-le dès les premières étapes du développement afin de limiter le risque d’avancer dans un projet avant de découvrir un problème avec l’API qui affecte les heures de travail déjà effectuées.

 

Tester des fonctionnalités mineures

Il est préférable d’effectuer les tests ad hoc manuellement, car un problème mineur peut ne pas valoir la peine d’être traité par un système automatisé long et complexe. C’est particulièrement utile lorsque le problème est mineur ou que vous avez déjà une idée de l’endroit où se situe la faille, ce qui vous permet de réaliser des tests A/B complets sur cette seule section.

 

Les défis des tests manuels de l’API REST

Bien qu’un processus de test manuel de l’API présente des avantages, il existe également des défis importants liés à l’utilisation de tests manuels avec l’API REST.

REST (Representational State Transfer) est un style architectural couramment utilisé dans le développement de services web. Sa popularité en fait un choix logique pour les développeurs qui créent des API.

Les tests manuels d’une API posent toutefois quelques problèmes, notamment :

 

Échelle

En raison de l’ampleur de la base de code utilisée par certaines API, il est difficile de tester manuellement chaque aspect d’une API.

Pour les bases de code plus importantes, le recours à un processus automatique pourrait être beaucoup plus rapide et produire des résultats exploitables sans retarder le projet dans son ensemble.

 

Précision

La précision des tests manuels d’API dépend entièrement de la capacité du développeur. Si vos tests manuels sont effectués par une personne ayant des années d’expérience dans le développement web et une connaissance approfondie de la base de code, il est probable qu’elle fournira un retour d’information précis.

Cependant, un développeur moins expérimenté aura du mal à tester manuellement une API avec autant de précision.

 

Quand faut-il tester manuellement les API ?

En combinant tous les avantages et les inconvénients potentiels des tests manuels, il reste quelques scénarios dans lesquels vous pouvez tirer profit des tests manuels de l’API.

L’accent est mis sur l’utilisation des tests manuels dans les situations où la base de code est relativement petite ou au tout début d’un projet. Lorsque vous envisagez de tester manuellement l’API, réfléchissez au niveau d’expérience que vous avez en matière de codage et assurez-vous que vous pouvez effectuer les tests à un niveau suffisamment élevé.

Le test d’une API est l’une des parties les plus importantes d’un processus de développement, les erreurs à ce stade sont donc inacceptables.

 

2. Tests automatisés de l’API

 

L’alternative au test manuel d’une API consiste à réaliser des tests d’API automatisés. L’automatisation des tests est une forme de test qu’un programme tiers automatise entièrement. Lorsque vous testez une API en ligne, vous pouvez tester tous les aspects, de la sécurité aux performances en passant par les fonctionnalités et l’efficacité de l’utilisation des ressources.

Le processus consiste à exécuter le programme de test avec l’API et à attendre simplement les résultats, car le test établit la qualité de l’API. Certains programmes de tests automatisés permettent de réaliser des tests sur mesure, tels que l’identification de domaines spécifiques à tester, des niveaux élevés de configuration et l’analyse des résultats.

 

Avantages de l’automatisation des tests Rest Assured API

 

L’automatisation des tests d’API présente de nombreux avantages par rapport à la réalisation manuelle de ces tests, ce qui en fait une solution idéale pour les entreprises souhaitant réaliser des tests d’API.

Voici quelques-uns des avantages à prendre en compte lorsque l’on envisage d’utiliser l’automatisation des tests d’API :

 

Une plus grande précision

L’un des principaux avantages de l’automatisation des tests d’API est le niveau de précision plus élevé dont bénéficie l’utilisateur. Un système automatisé parcourt le code méthodiquement, en testant chaque fonctionnalité une par une et de la même manière à chaque fois.

Cela signifie que les développeurs ont la certitude que les résultats sont exacts après chaque test, ce qui permet au processus de développement d’avancer en toute confiance et de mieux comprendre où se trouvent les éventuels bogues.

Il y a d’autres avantages par rapport aux tests manuels, car il n’est pas nécessaire d’être un expert en codage pour exécuter un test automatisé.

 

Un gain de temps

La réalisation de tests automatisés est une utilisation beaucoup plus efficace de votre temps. Les organisations qui développent des API et des programmes qui les intègrent travaillent dans des délais serrés, et il est essentiel de gagner du temps, tant pour un développeur individuel que pour le processus dans son ensemble, afin d’obtenir un plus grand succès.

Les développeurs spécifiques consacrent moins de temps au processus de test proprement dit, car ils mettent en place le test automatisé, puis le laissent en place (pour souligner qu’il ne s’agit pas d’un processus “mettre en place et oublier” – un processus strict doit être mis en place pour examiner, ajuster et optimiser les résultats du test automatisé de l’API).

Le test est également plus rapide, car il n’est pas nécessaire qu’une personne vérifie tous les résultats, un logiciel automatisé accélérant l’ensemble du processus.

 

Les défis de l’automatisation des API

Bien que l’automatisation des tests d’API et l’utilisation d’outils d’automatisation des tests d’API présentent de nombreux avantages, ce n’est pas toujours automatiquement la meilleure option à choisir pour une organisation.

L’utilisation d’outils d’automatisation des tests d’API présente des difficultés qui éloignent les gens de la solution et les amènent à réfléchir davantage à la manière dont le développeur aborde le processus de test :

 

API complexes

Les API complexes sont des plateformes qui ont beaucoup plus de fonctionnalités et de facettes que certaines API plus basiques. Bien qu’ils complètent la fonctionnalité du produit final, ils sont plus difficiles à tester.

Le test d’une API complexe à l’aide d’un système de test automatisé nécessite des tests multiples ou des outils plus complexes, car le développeur doit tester une série de scénarios différents afin d’éviter que les différentes parties d’une API importante n’interfèrent entre elles et ne ralentissent le système dans son ensemble.

 

Données en direct

Certaines API permettent d’effectuer des tâches d’analyse sur des données importantes, telles que le suivi de la manière dont les clients interagissent avec un site web ou la conversion des informations sur les clients en une expérience variable sur le site web.

Cela permet d’accroître la fonctionnalité du site web, mais peut poser des problèmes particuliers dans le cadre du processus de test des API. Si des données en direct présentent des valeurs aberrantes et des écarts de performance inattendus, cela peut entraîner des problèmes au niveau du back-end ou induire en erreur le reste du processus de développement.

 

Quand mettre en œuvre l’automatisation des tests d’API ?

Les divers inconvénients de la mise en œuvre de l’automatisation des tests d’API peuvent limiter l’efficacité d’un kit de test d’API lorsque vous vous concentrez sur un processus automatique, mais il s’agit davantage de problèmes dont il faut être conscient que de problèmes qui ruinent complètement l’utilité du système.

Utilisez des tests automatisés pour les grandes API qui sont trop complexes pour être testées manuellement de manière efficace, et réalisez des tests à plusieurs reprises pour vous assurer que vos résultats sont suffisamment précis et fiables avant d’apporter des modifications à votre processus de développement sur la base de ce que vous avez appris au cours de ce processus.

 

3. Automatisation des tests d’API et tests manuels d’API

 

La principale différence entre l’API d’automatisation des tests et les tests manuels est la quantité de travail que les développeurs consacrent personnellement au processus.

Les tests manuels sont beaucoup plus pratiques, ce qui en fait un outil idéal pour examiner une API dans ses moindres détails afin de garantir un bon niveau de performance.

En revanche, la rapidité et la fiabilité de l’automatisation des tests en font un outil idéal pour les chaînes de code plus importantes, qui peut être utilisé dans toute une série de scénarios et de configurations de test différents. Alors que les tests manuels sont parfaits pour les premières étapes du codage et pour établir les premiers progrès d’une API simple, les tests automatiques sont parfaits pour les ajustements avant la sortie d’un produit plus grand et plus compliqué.

 

Types de tests API

 

Dans les tests d’API, il existe un grand nombre de types et de variantes qui recherchent des choses différentes. Voici quelques-uns des types de tests d’API dont dispose un développeur :

 

1. Tests unitaires

 

Des tests qui s’exécutent à chaque version de l’application, ce qui permet de s’assurer que l’application et l’API fonctionnent bien ensemble, sans heurts majeurs.

À ce stade, il convient notamment de veiller à la sécurité et à l’efficacité de l’application afin de s’assurer qu’elle fonctionne comme vous l’attendez.

 

2. Essais de contrats

 

Les tests de contrat permettent de s’assurer que l’application et l’API communiquent entre elles. Un contrat est un message stocké d’un système à un autre, indiquant que le système agira d’une certaine manière.

Des tests contractuels efficaces permettent de s’assurer que les deux systèmes communiquent efficacement l’un avec l’autre et qu’ils fonctionnent en tandem comme le prévoit le développeur.

 

3. Tests d’intégration

 

Pour travailler sur une application avec une API, il faut que les deux s’intègrent efficacement. Une intégration inefficace entraîne des performances médiocres et les utilisateurs souffrent d’un service qu’ils apprécient moins.

À ce stade du projet, il faut veiller à ce que les données, le trafic et les résultats circulent de manière transparente entre l’API et l’application.

 

4. Tests de sécurité

 

L’achèvement des tests de sécurité correspond à ce que l’on attend d’eux, à savoir la vérification de la sécurité d’une application et de la manière dont elle interagit avec une API. Cela signifie que les informations relatives aux utilisateurs doivent être conservées en toute sécurité, sans risque de fuite vers des parties extérieures.

Les tests de sécurité consistent également à empêcher les personnes malveillantes d’accéder à l’arrière-plan de l’application.

 

Ce dont vous avez besoin pour commencer à tester l’API

 

Les développeurs ont besoin de plusieurs conditions préalables avant d’entamer le processus de test de l’API. En mettant en place les bons éléments et processus avant de réaliser le test, vous n’aurez pas de surprises et vous aurez plus de chances de réaliser un test API précis.

Voici quelques-uns des éléments dont vous avez besoin pour commencer à tester l’API :

 

1. Un environnement de test

 

La première chose à mettre en place au début du processus de test de l’API est un environnement de test. Il s’agit de créer une base de données ou un serveur répondant spécifiquement aux besoins de l’application, que ce soit à l’aide d’une machine virtuelle ou d’un dispositif physique unique.

Les environnements de test sont l’espace dans lequel vous effectuez le processus de test, en fournissant au test un espace dédié que vous configurez spécifiquement pour les exigences de l’application.

Le cas échéant, remplissez ce champ avec des données d’exemple avec lesquelles l’API peut travailler.

 

2. Un objectif clair

 

Sachez ce que vous testez dans l’environnement de test. Par exemple, le fait de savoir si vous testez les résultats et les fonctionnalités de l’API ou la sécurité de l’application modifie ce que vous recherchez.

Commencez le processus avec un objectif en tête, certains paramètres que vous recherchez et une meilleure compréhension des mesures clés. Cela simplifie considérablement l’analyse à la fin du processus.

 

3. Attentes définies

 

Avoir des attentes définies signifie que vous avez vos propres attentes quant à ce qui se passera tout au long du processus. Cela signifie qu’il faut avoir à l’esprit des paramètres clés spécifiques et des résultats approximatifs que vous attendez de votre recherche et de votre programmation antérieures.

En définissant vos attentes et en mettant par écrit les limites dans lesquelles vous souhaitez que les résultats se situent, vous verrez plus rapidement les résultats aberrants et découvrirez les problèmes liés à une demande, ce qui vous permettra d’y remédier plus tôt que prévu.

 

Processus de test de l’API

 

Il y a quelques étapes à suivre lors du processus de test de l’API pour s’assurer que l’application et l’API fonctionnent correctement l’une avec l’autre.

IS YOUR COMPANY IN NEED OF

ENTERPRISE LEVEL

TASK-AGNOSTIC SOFTWARE AUTOMATION?

Les étapes importantes du processus de test d’une API sont les suivantes :

 

1. Préparez votre test

 

Commencez le processus en préparant le test. Cela implique de comprendre vos objectifs pour le test de l’API, de connaître les parties spécifiques de l’API que vous testez et de comprendre les résultats que vous recherchez.

Une préparation adéquate vous permet de réagir plus rapidement aux résultats et de savoir si votre test API initial a été couronné de succès.

 

2. Envoyer la demande ou les données

 

Pour lancer le test proprement dit, envoyez la demande ou les données pertinentes à l’API. En envoyant ces informations, vous lancez les processus de l’API et commencez effectivement le test, la plateforme traitant les informations en sortie.

 

3. Recevoir la réponse

 

Recevoir la sortie de l’API. Il peut s’agir de la création d’un élément de données, d’une action spécifique ou de l’achèvement d’une autre fonction de l’API (de préférence une fonction qui a déjà été testée).

Sachez où la réponse est générée afin d’accélérer cette partie du processus et de limiter le temps que vous passez à la chercher.

 

4. Vérifier les résultats

 

Examinez les résultats que vous recevez et comparez-les aux résultats escomptés. Par exemple, si vous demandez à l’API d’additionner six et sept et qu’elle renvoie le chiffre huit, vous savez qu’il y a un problème.

L’étape de vérification permet de déterminer si l’API fonctionne comme prévu ou si elle a besoin d’être dépannée et soutenue.

 

Meilleures pratiques pour tester les API

 

Avant de commencer à tester les API, il est utile d’avoir une idée des meilleures pratiques en matière de tests d’API. La compréhension des meilleures pratiques vous permet de réaliser vos tests de la manière la plus efficace possible, en minimisant les interférences extérieures et en augmentant vos chances de fournir un produit final qui fonctionne conformément à la documentation de conception initiale au tout début du projet.

Voici quelques-unes des meilleures pratiques à garder à l’esprit lors des tests d’API :

 

1. Tester les résultats attendus

 

Avant toute chose, testez les résultats que vous attendez. Il s’agit de soumettre l’API à un niveau de charge standard dans des circonstances normales, sans procéder à des ajustements extravagants de l’environnement de test.

Cela permet de savoir s’il existe des problèmes fondamentaux dans le code sous-jacent avant d’effectuer des tests plus approfondis qui soumettent l’application à des contraintes plus importantes que prévu.

 

2. Testez les limites de votre système

 

Une fois que vous savez que les performances de base sont présentes dans votre application, commencez à en tester les limites. Compte tenu de la croissance que connaissent certaines applications et outils web en peu de temps, l’évolutivité est l’un des atouts les plus importants dont vous puissiez disposer.

Profitez de la phase de test de l’API pour solliciter de plus en plus l’application, en insérant davantage de données et en effectuant davantage de demandes. Voyez quels sont les problèmes qui se posent lorsque vous faites cela et commencez à modifier votre application, afin que cela ne soit pas un problème si votre application est utilisée plus que vous ne le pensez.

 

3. Répétez vos tests

 

Comme pour tout test ou processus scientifique, il faut répéter ce que l’on fait encore et encore. Bien qu’une API doive agir de manière prévisible lorsqu’elle reçoit la même série d’invites, il existe toujours un léger risque de valeurs aberrantes.

En répétant vos tests plusieurs fois et en recherchant les valeurs aberrantes, vous pouvez à la fois voir les causes potentielles des valeurs aberrantes et avoir une meilleure idée de la façon dont l’application et l’API fonctionnent dans une situation standard.

Pour chaque configuration de tests et de questions, effectuez plusieurs répétitions afin d’obtenir un ensemble de résultats plus complet.

 

Types de résultats d’un test d’API

 

Un test API comporte plusieurs types de résultats à analyser et à prendre en compte, en fonction du test spécifique que vous réalisez.

Les différents types de résultats que vous pouvez recevoir d’un test d’API sont les suivants :

 

1. Données

 

C’est le cas des API et des applications qui travaillent principalement avec des données ou d’autres valeurs numériques. Dans ce cas, examinez les données produites par l’API et comparez-les à vos attentes initiales.

Lorsque vous recherchez une sortie de données dans vos tests API, vous devez vérifier les données par rapport à des chiffres exacts en exécutant les fonctions dans un autre programme en même temps, à des fins de comparaison.

 

2. Statut

 

Certaines API fonctionnent en accomplissant une tâche particulière pour un utilisateur, comme la transmission d’un message ou l’affichage d’une image. Dans ce cas, vous évaluez le succès de l’API en recherchant un message de réussite ou d’échec.

Il s’agit d’une réponse assez simple pour déterminer si le test de l’API a réussi, mais il peut être difficile de trouver la cause du problème.

 

3. Appeler une fonction API

 

Certaines fonctions de l’API existent pour faire appel à une autre fonction de l’API, comme le contrat de l’API demandant qu’une base de données soit mise à jour avec toute nouvelle information détenue par une autre source. Dans ce cas, il est assez facile d’établir le succès ou l’échec, puisque vous voyez si l’autre fonction de l’API se déclenche, une API réussie déclenchant la fonction rapidement et sans erreur.

 

Cas de test pour les tests d’API

Il existe quelques cas de test dont il est utile de disposer lors des tests d’API :

1. Vérification des clés

Disposez de clés existantes d’autres API pour vérifier les résultats de vos tests par rapport à ces cas antérieurs, et vérifiez que les clés fonctionnent avec leur logiciel d’accès respectif.

2. Cas mathématiques

Lors de l’utilisation d’une API mathématique, complétez les équations au préalable afin de les utiliser comme scénario de test pour
comparer avec le résultat de l’API.

3. Cas de test pour les demandes en chaîne

Utilisez un scénario de test qui présente un enchaînement de demandes, où chaque demande entraîne une autre demande dans une API en aval de la chaîne, avant de vérifier les performances de l’enchaînement dans le test par rapport aux attentes.

 

Types d’erreurs et de bogues détectés lors des tests d’API

 

Les API peuvent présenter différents bogues et problèmes en fonction du type d’API que vous utilisez et de certaines des fonctionnalités en place.

Voici quelques exemples de bogues que vous pouvez rencontrer lorsque vous testez une API :

 

1. Les failles de sécurité

Les violations de la sécurité comprennent les cas où des données personnelles sont mises en danger par l’utilisation d’une API, par exemple lorsque des informations personnelles tombent entre de mauvaises mains ou que l’adresse IP d’une base de données est divulguée dans le cadre d’une réponse.

 

2. Fonctionnalité incorrecte ou peu fiable

L’API renvoie des informations inexactes ou renvoie des réponses correctes parfois, mais incorrectes le reste du temps. C’est principalement le cas pour les API axées sur les données ou celles qui ne font appel qu’occasionnellement à d’autres fonctionnalités de l’API.

 

3. Mauvaise performance

Une API peut entraîner de mauvaises performances pour l’appareil ou sur le serveur plus large, en consommant plus de ressources que nécessaire pour la tâche à accomplir. Il peut s’agir d’une réponse lente ou d’un ralentissement important d’autres logiciels d’arrière-plan.

 

4. Erreurs impropres

Une API fournit un message d’erreur lorsqu’elle reçoit un problème, informant l’utilisateur de la nature du problème. On parle d’erreurs inappropriées lorsqu’une API informe l’utilisateur qu’une erreur est en train de se produire, ce qui conduit les gens à résoudre le mauvais problème.

 

5. Données de réponse non valides

L’utilisation d’une API signifie que vous attendez un certain type de réponse, qu’il s’agisse d’accomplir une tâche, de fournir un élément de données ou d’obtenir une réponse d’une autre partie de l’API ou de l’application.

Les données de réponse non valides se produisent lorsque vous recevez le mauvais type de réponse de la part du système.

 

Comment gérer les changements d’API lors des tests

 

Dans le cadre du processus de test, il convient de s’assurer que le plus grand nombre possible de variables restent cohérentes, étant donné que l’API elle-même est testée en tant que variable indépendante. Cela signifie que, tout au long du processus de test, vous devez apporter des modifications à l’API pour la rendre aussi fonctionnelle que possible.

Lorsque vous modifiez l’API au cours du processus de test, concentrez-vous sur l’élaboration d’une documentation cohérente sur les parties spécifiques de l’API qui sont modifiées. Ce faisant, vous gardez une trace de ce qui fonctionne bien pour l’API et vous pouvez voir ce qui cause des problèmes si un problème survient soudainement avec la sortie de l’API en cours de test.

Cette documentation vous permet de comprendre le cheminement de l’API tout au long des tests, les résultats produits par chaque version et la manière d’adapter l’API à l’évolution des besoins.

 

Mesures communes pour les tests d’API

 

Les développeurs utilisent quelques paramètres lorsqu’ils testent les API pour s’assurer qu’elles fonctionnent selon des normes suffisamment élevées.

Voici quelques-unes des mesures que les testeurs de logiciels examinent lorsqu’ils effectuent des tests d’API :

 

1. Utilisation de l’unité centrale

La quantité de puissance de traitement de l’unité centrale utilisée par une API. Des mesures similaires incluent l’utilisation de la RAM et de l’unité centrale, des niveaux d’utilisation élevés pour une charge relativement faible de l’API indiquant que l’API fonctionne moins efficacement qu’elle ne le devrait.

 

2. Erreurs par minute

Nombre d’erreurs renvoyées par l’API lorsqu’elle est soumise à des contraintes constantes. Un taux élevé d’erreurs par minute révèle des problèmes, tandis qu’une proportion élevée d’erreurs par minute se produisant sous des charges plus élevées révèle des problèmes avec des tâches plus importantes.

 

3. Temps de latence

Le niveau de retard que l’API affiche entre la formulation initiale d’une demande et la réception d’un résultat à la fin du processus. Plus cette période est longue, plus le risque d’apparition d’un problème est élevé, en particulier en cas de forte charge.

 

Exemples de tests d’API

Il existe plusieurs exemples de tests d’une API. Voici quelques exemples de tests d’API efficaces, de tests d’API laborieux et de tests d’API inefficaces :

 

1. Tests efficaces de l’API

David commence à tester une API qu’il a développée et la façon dont elle interagit avec les données des utilisateurs. Il exécute cinq cas de test à travers l’API, notant tout ce qui s’est passé après l’automatisation complète de son processus de test de logiciels. Il constate une erreur systématique dans l’API et la résout dans le code, avant de procéder à un nouveau test.

 

2. Tests rigoureux de l’API

L’API de David est désormais pleinement fonctionnelle et fonctionne de manière régulière sous de faibles charges. Pour tester davantage l’API, il fait transiter par l’API 500 % du niveau de trafic standard. Comme le test de son logiciel s’est déroulé sans problème, il peut supposer que l’API peut être utilisée par un plus grand nombre d’utilisateurs.

 

3. Tests d’API inefficaces

Ian travaille contre David sur un produit concurrent. Pour essayer de faire sortir son travail rapidement, il effectue des tests API rapides, sans enregistrer ses résultats et en ajustant les variables du test jusqu’à ce qu’il obtienne les résultats qu’il souhaite. Ses données sont inexactes et il livre son API avec des niveaux de qualité médiocres.

 

Meilleurs outils gratuits de test d’API REST

Si vous créez une API avec un budget relativement limité, il est essentiel de disposer des bons outils de test à un prix abordable. Certaines personnes préfèrent opter pour des outils de test d’API REST gratuits, qui disposent d’un éventail de caractéristiques et de fonctionnalités différentes.

 

Cinq meilleurs outils gratuits de test d’API

Quel que soit le budget, l’utilisation d’un outil de test d’API doté de toutes les fonctionnalités dont vous avez besoin est essentielle pour adapter une API aux besoins de votre organisation.

Voici quelques-uns des meilleurs outils gratuits de test d’API disponibles sur le marché pour votre organisation :

 

1. ZAPTEST FREE Edition

L’édition FREE de ZAPTEST comprend toujours une gamme de fonctionnalités de test d’API, y compris l’automatisation de n’importe quelle tâche et l’implémentation de 1Script, le test de n’importe quelle application ou API sur n’importe quelle plateforme et n’importe quel appareil.

Sa technologie de vision par ordinateur, la meilleure de sa catégorie, permet de mieux comprendre le fonctionnement de vos tests d’API, dans une interface sans code qui s’adresse aussi bien aux novices qu’aux testeurs expérimentés.

 

2. Assuré par REST

Utile pour cibler spécifiquement les API REST, ce système complète efficacement certaines des tâches de test les plus basiques tout en étant limité au test d’une seule API.

 

3. Katalon

Une plateforme de test très large qui aide à automatiser les tests, un outil solide qui fonctionne pour les débutants tout en cachant les services d’assistance derrière un mur payant.

 

4. JMeter

Il s’agit d’un outil relativement basique qui fournit aux utilisateurs les résultats des tests. Utilisez-le pour les tests d’applications web plutôt que pour des travaux plus complexes.

 

5. SoapUI

SoapUI est un logiciel open-source entièrement dédié aux tests d’API et destiné à des environnements et des cas de test plus complexes. Il peut s’agir d’un outil compliqué à apprendre lorsqu’on se lance dans les tests d’API.

 

Avantages des outils de test d’API gratuits

Les développeurs qui travaillent avec un budget doivent tirer le meilleur parti de toutes les décisions d’achat et de budgétisation disponibles dans le cadre de leur travail.

Voici quelques-uns des avantages que présente l’utilisation d’un outil de test gratuit par rapport à l’adoption d’un modèle d’entreprise pour la réalisation de vos tests d’API :

 

1. Abordable

Un outil de test d’API est gratuit. Il est donc plus abordable pour les organisations qui en sont à leurs débuts ou pour les développeurs indépendants qui cherchent à mettre un logiciel à la disposition de leurs clients de manière totalement gratuite.

 

2. Tester les plates-formes

Vous pouvez essayer différentes plateformes de test d’API avec des options gratuites, ce qui vous aide à choisir entre les programmes spécifiques que vous aimez utiliser et certaines entreprises concurrentes avec lesquelles vous avez moins d’intérêt à continuer.

 

3. Se familiariser

Utilisez une version d’essai gratuite d’un outil d’automatisation des tests d’API pour vous familiariser avec le processus de test avant d’investir dans la version complète, ce qui vous permettra d’acquérir les connaissances de base nécessaires pour tirer le meilleur parti de votre investissement dès le départ.

 

Limites des outils gratuits de test d’API

Par rapport aux outils d’API d’entreprise utilisés par les développeurs dans le cadre du processus de test, les outils de test gratuits présentent quelques limites lorsqu’ils travaillent sur votre API.

L’utilisation d’outils de test d’API gratuits dans le cadre de vos processus de développement d’applications ou d’API présente certaines limites :

 

1. Manque de caractéristiques

Certains outils d’API gratuits ne disposent pas de fonctions plus complexes, ce qui signifie que vous êtes limité aux tests les plus basiques, à moins que vous n’utilisiez la version payante de la suite que vous utilisez.

 

2. Soutien à la clientèle

Les outils de test d’API concentrent leur support client sur les versions premium qu’ils proposent, ce qui signifie que les testeurs utilisant la version gratuite n’auront le plus souvent pas accès au support lorsqu’ils en auront besoin.

 

3. Délais

Certaines entreprises limitent la durée de leurs essais gratuits, ce qui signifie que vous ne pouvez utiliser le logiciel que pendant une période déterminée avant d’en perdre l’accès.

Cela pose des problèmes lorsque vous travaillez sur des processus de test d’API à grande échelle.

 

Les meilleurs outils de test d’API pour les entreprises

Les entreprises disposant d’un budget relativement élevé ont la possibilité d’investir davantage dans leurs outils de test d’API, en optant pour des outils haut de gamme afin d’en savoir plus sur la manière dont leur travail fonctionne et sur les domaines susceptibles d’être améliorés.

IS YOUR COMPANY IN NEED OF

ENTERPRISE LEVEL

TASK-AGNOSTIC SOFTWARE AUTOMATION?

Ces outils sont proposés à différents niveaux de prix avec une sélection de plans, car certains outils de test d’API offrent une assistance différente pour une variété d’entreprises.

 

Cinq meilleurs outils d’automatisation des tests d’API d’entreprise

Les différents outils d’automatisation des tests d’API présentent leurs propres avantages pour les utilisateurs, avec des fonctionnalités et des échelles uniques.

Cinq des meilleurs outils d’automatisation des tests d’API d’entreprise sont à la disposition des développeurs et des testeurs :

 

1. ZAPTEST ENTERPRISE Edition

La version complète de ZAPTEST, conçue pour relever tous les défis liés aux tests d’API. Conçu pour être évolutif pour les entreprises, grandes ou petites, il est l’outil idéal pour les tests d’API et les fonctions spécifiques telles que l’hyperautomatisation.

 

2. Apigée

Offre un essai gratuit avant de passer à l’un des forfaits payants. Se concentre sur de plus grandes quantités de données, mais possède de nombreux paquets qui peuvent être compliqués.

 

3. Facteur

Outil de test d’API relativement basique, Postman est d’abord un outil gratuit, mais il possède des fonctionnalités supplémentaires cachées derrière un mur payant, qui est facturé à l’utilisateur.

 

4. Tricentis

Conçu pour aider les organisations qui utilisent le cycle Agile, Tricentis fournit des résultats rapides au prix d’un modèle de tarification flexible en fonction des besoins du développeur et du testeur d’API.

 

5. Katalon

Un outil d’automatisation qui fonctionne avec les requêtes SOAP et REST. Accessible aux débutants au prix de l’absence de certaines fonctionnalités plus avancées en dehors de la version payante.

 

Avantages des outils automatisés d’API d’entreprise

L’utilisation d’outils automatisés d’API d’entreprise présente quelques avantages, qui varient en fonction de l’entreprise, des outils spécifiques que vous utilisez et de l’usage que vous faites de vos outils d’automatisation sur le lieu de travail.

Voici quelques-uns des principaux avantages de l’utilisation d’outils automatisés d’API d’entreprise dans vos processus de développement :

 

1. Une meilleure qualité

Les outils automatisés d’API d’entreprise offrent un niveau de qualité supérieur et davantage de fonctionnalités. Le fait de payer pour un modèle premium plutôt que pour un modèle gratuit vous permet d’accéder à des outils tels que l’automatisation des processus robotiques, ce qui simplifie grandement votre expérience des tests d’API.

 

2. Soutien à la clientèle

Les entreprises proposant des modèles d’entreprise ont tendance à se concentrer davantage sur leurs clients payants, ce qui signifie que si vous rencontrez des problèmes avec un produit d’entreprise, vous avez toutes les chances de recevoir une assistance et des conseils de la part de l’équipe du vendeur dans les plus brefs délais.

 

3. Caractéristiques

Les fournisseurs proposent d’abord à leurs clients les fonctionnalités les plus récentes. Vous pouvez donc tirer le meilleur parti de vos tests d’API en utilisant certaines des fonctionnalités développées par l’équipe depuis un certain temps.

De plus, les outils d’automatisation des tests d’API au niveau de l’entreprise comme ZAPTEST fournissent un support de pointe, avec des experts ZAP travaillant à distance avec l’équipe du client, comme s’il s’agissait de leur propre employé. Ce modèle particulier de suite de tests API + services est à la fois plus rentable et nettement plus évolutif au fur et à mesure que les organisations et leurs besoins en matière de tests logiciels API augmentent.

 

Limites des logiciels de test d’API au niveau de l’entreprise

Comme pour la majorité des décisions de développement, le choix d’un logiciel de test d’API au niveau de l’entreprise présente certaines limites, chacune d’entre elles nécessitant une réflexion plus approfondie au moment de la prise de décision.

Voici quelques-unes des principales limites de l’utilisation d’un logiciel de test d’API au niveau de l’entreprise :

 

1. Les budgets

La principale limite à votre processus de test de logiciels est votre budget. Si vous ne disposez pas du budget nécessaire pour un logiciel d’entreprise ou si le projet n’est pas financé, vous ne pouvez pas effectuer de tests d’API.

 

2. Les licences

De nombreux fournisseurs limitent le nombre d’utilisateurs qui peuvent utiliser un logiciel de test d’API à tout moment. En revanche, le choix d’un logiciel de test d’API d’entreprise tel que ZAPTEST vous offre des licences illimitées, ce qui signifie que, quels que soient l’ampleur et la rapidité de votre croissance, votre coût restera le même.

 

Quand utiliser des outils de test d’API gratuits ou d’entreprise ?

 

Les outils de test d’API d’entreprise et les outils de test d’API gratuits se comportent tous deux de manière différente, et la décision de savoir si un outil de test d’API d’entreprise ou un outil de test d’API gratuit est la bonne décision pour vous varie en fonction du mode de fonctionnement de votre entreprise, de ses ressources et de ses capacités techniques.

Si votre développement est relativement peu coûteux, qu’il s’appuie sur une API peu demandée et que sa base de code est relativement petite, une suite de tests d’API gratuite peut être une option idéale pour vous.

Bien que les outils de test gratuits répondent à des exigences beaucoup moins strictes, si les exigences de votre API se situent dans cette fourchette, vous avez la possibilité de mener à bien un processus de test sans avoir à dépenser beaucoup d’argent.

Cependant, certaines organisations ont des besoins plus importants et plus complexes en matière d’automatisation des tests d’API. L’un des avantages d’un outil d’API d’entreprise étant une plus grande fonctionnalité et des niveaux de performance plus élevés, vous pouvez examiner des API complexes sans avoir à vous soucier de l’inexactitude des informations que vous recevez.

En investissant un peu plus dans vos processus de test, votre équipe de développement est plus sûre de trouver les bonnes erreurs et de réagir correctement, ce qui permet à l’API et à l’application d’évoluer dans la bonne direction.

Les outils de test d’API d’entreprise sont également proposés à différents prix, de sorte que les entreprises peuvent rechercher des outils adaptés à leurs limites budgétaires, mais aussi à l’augmentation prévue des coûts en fonction des niveaux de croissance au fil du temps.

 

Liste de contrôle des tests API

Lorsque vous passez par les processus de test de l’API, il y a un certain nombre d’éléments que vous pouvez rechercher tout au long du processus.

Voici quelques-unes des principales caractéristiques d’une liste de contrôle des tests d’API lorsque vous testez les performances de votre API sur un serveur de test :

 

1. Préparer les tests

La première chose à inclure dans votre liste de contrôle est une préparation minutieuse de vos tests. Il s’agit notamment de nommer tous les paramètres que vous examinez pour vos tests, de préparer l’API que vous testez dans le processus et de créer un environnement de test pour les processus de test.

En effectuant une préparation plus complète, vous augmentez vos chances d’obtenir des résultats plus précis, car vous savez que tout est en place.

Pour un processus de préparation plus détaillé, énumérez chaque étape de la préparation sur votre liste de contrôle et cochez-les au fur et à mesure.

 

2. Dresser une liste exhaustive des tests nécessaires

Lorsqu’un grand nombre de développeurs effectuent un processus de test de l’API, ils testent plusieurs fonctionnalités différentes de l’API. Créez une liste complète de tous les tests nécessaires avant de commencer à tester l’API.

Cela inclut les caractéristiques individuelles des API que vous testez dans le processus et les niveaux de charge de chacun des tests.

En les incluant dans une liste de contrôle des tests d’API, vous pouvez cocher vos tests un par un et vous assurer que chacun d’entre eux est terminé à la fin du processus.

 

3. Examen des résultats éventuels

Examinez et analysez tous les résultats obtenus lors du test API.

Il s’agit de dresser la liste des réponses attendues des tests API, de dresser la liste des réponses réelles et de confirmer si vous recevez ou non les résultats escomptés.

En ajoutant cela à la liste de contrôle des tests API, vous vous assurez que vous évaluez correctement toutes les informations que vous recevez, sans manquer aucun des tests ou des résultats qui en découlent.

 

4. Rapport d’essais approfondis

Terminez votre liste de contrôle de l’API par un rapport de test plus complet.

Il s’agit notamment de consigner tous les résultats, d’expliquer en quoi chaque test diffère et de noter les raisons des écarts entre les résultats escomptés et les résultats réels dans le cadre du processus d’essai de l’API.

La rédaction d’un rapport détaillé permet de convertir vos données quantitatives en données qualitatives, fournissant ainsi à l’équipe des informations plus exploitables à un stade ultérieur du processus de développement.

 

5. Planifier les prochaines étapes

Une fois les tests de l’API terminés, commencez à planifier les prochaines étapes des processus de votre organisation.

Les développeurs utilisent les tests d’API pour en savoir plus sur la manière dont une API interagit avec une application afin d’apporter des mises à jour et des ajustements à la manière dont le code fonctionne.

Bien qu’elle ne fasse pas partie du processus de test proprement dit, la planification des étapes suivantes dans le cadre de la liste de contrôle de l’API vous permet d’utiliser vos tests de manière plus pratique.

 

Conclusion

 

En conclusion, les tests d’API permettent à un développeur de déterminer si une application fonctionne correctement en tandem avec une API.

En effectuant des tests approfondis, vous garantissez une fonctionnalité maximale et éliminez les risques de problèmes avec votre application, votre API et tous les processus qui nécessitent une collaboration étroite entre les deux.

Dans un monde marqué par l’hyperautomatisation, les tests d’API sont indispensables pour tout développeur travaillant sur plusieurs systèmes, et présentent de nombreux avantages pour les entreprises qui cherchent à élargir leur offre de logiciels. Envisagez d’utiliser ZAPTEST lors de l’automatisation des tests d’API pour l’automatisation de toutes les tâches, avec l’option d’une édition gratuite et d’une édition d’entreprise.

 

Questions fréquemment posées

Lorsqu’ils découvrent les tests d’API et le processus de développement, les développeurs se posent quelques questions. Voici quelques-unes des questions les plus fréquemment posées sur l’automatisation des tests d’API et le processus de test au sens large :

 

Les meilleurs cours sur l’automatisation des tests d’API ?

Comme il s’agit d’un secteur important, il existe plusieurs cours sur l’automatisation des tests d’API. Les tutoriels pour débutants de ZAPTEST constituent un cours idéal à essayer, car ils fournissent de nombreuses informations sur les tests dans un environnement réel.

L’ISTQB Software Testing est un autre cours que vous pouvez envisager, dispensé par theknowledgeacademy.com qui fournit des informations utiles sur tout ce qui concerne les tests de logiciels.

 

Meilleurs livres sur les tests d’API ?

– L’art des tests de performance des applications par Ian Molyneaux
– Comment casser un logiciel par James Whittaker
– Comment casser les logiciels Web par Mike Andrews et James Whittaker
– Test des applications sur le Web par Hung Nguyen, Bob Johnson et Michael Hacket

 

Quelles sont les 5 principales questions d’entretien sur les tests d’API ?

Si vous postulez à un poste de testeur d’API dans une entreprise, le fait de pouvoir vous préparer aux questions vous donne un avantage. Voici quelques-unes des questions les plus courantes sur les tests d’API :

– Pourquoi vous intéressez-vous aux tests d’API et pouvez-vous citer un projet qui vous a passionné ?
– Pouvez-vous citer une occasion où vous avez rencontré des difficultés lors du test d’une API, et qu’avez-vous fait pour les résoudre ?
– Expliquer le fonctionnement du processus de test de l’API, avec certaines des étapes les plus importantes.
– Quelles sont, selon vous, les compétences les plus importantes pour les tests API ?
– Avez-vous une philosophie en matière de tests API ? Pourquoi préférez-vous cette méthode de travail ?

 

Les meilleurs tutoriels YouTube sur les tests d’API

La chaîne YouTube de freeCodeCamp.org est l’un des meilleurs endroits où trouver des conseils en matière de programmation et de test. Elle propose une sélection de cours et de conseils sur les tests d’API.

D’autres options incluent la série “Mastering API Testing” de The Testing Academy. Si vous envisagez d’autres options, lisez les commentaires et vérifiez le nombre de “likes” de la vidéo afin de déterminer si elle est considérée comme fiable par la communauté.

 

5 API gratuites et publiques à tester

– Imgur, un site d’hébergement d’images
– API-FOOTBALL, une API qui héberge les données de 630 compétitions de football
– Fitness Calculator, une API conçue pour calculer les plans de remise en forme et les régimes alimentaires
– IATA, une API qui héberge des données sur les compagnies aériennes et les vols
– L’analyse de sentiment 2.0 évalue le sentiment qui se cache derrière un texte.

 

Construire son propre cadre d’API ou utiliser un outil d’API REST

Certains développeurs sont tentés de créer leur propre cadre d’API lorsqu’ils testent une API, plutôt que d’utiliser un outil d’API REST comme option alternative.

Si vous disposez de beaucoup de temps et d’expertise, vous pouvez les consacrer à la création de votre propre cadre API, mais dans la majorité des cas, l’outil API REST vous permettra non seulement de gagner du temps dans le processus de développement, mais aussi d’obtenir des résultats précis.

Réservez un appel de démonstration avec nos experts si votre entreprise est à la recherche de solutions de test d’API complexes. Linux, Fenêtres, Android, iOS, web, ou a simplement besoin d’une solution de test au niveau de l’entreprise qui prenne en charge les tests de charge, les tests de performance, Tests de l’interface utilisateur, Tests d’assurance qualité, les tests de régression, tests unitaires, tests fonctionnels, tests d’intégration, tests d’interface utilisateur, tests d’intégrité complexes, et bien d’autres encore !

Download post as PDF

Alex Zap Chernyak

Alex Zap Chernyak

Founder and CEO of ZAPTEST, with 20 years of experience in Software Automation for Testing + RPA processes, and application development. Read Alex Zap Chernyak's full executive profile on Forbes.

Get PDF-file of this post