fbpx

Get your 6-month No-Cost Opt-Out offer for Unlimited Software Automation?

Dans cet article, nous allons examiner ce qu’est un test de performance, ainsi que les nombreux types et outils disponibles, les défis et les avantages liés aux tests de performance, et bien plus encore. Ce guide complet comprendra également une analyse des tests de performance automatisés, qui deviennent de plus en plus courants au fur et à mesure que la technologie progresse.

Table des matières

Qu’est-ce qu’un test de performance ?

Le test de performance, parfois abrégé en “test de perf”, est un processus réalisé pour déterminer si un produit donné exécutera correctement les processus attendus sous différentes charges de travail. Cela peut prendre la forme de tests de performance de sites web ou de tests de performance dans le cadre de tests de logiciels, selon le produit concerné.

Les tests de performance sont principalement conçus pour détecter les paramètres de dysfonctionnement du produit, qui peuvent être modifiés dès le début du cycle de vie du produit afin d’éviter des problèmes plus importants à l’avenir. On parle souvent de localisation des goulets d’étranglement, c’est-à-dire d’un composant unique qui freine les performances globales du logiciel.

Les tests de performance peuvent être réalisés en laboratoire ou dans un environnement de production et évaluent généralement la vitesse, le débit, l’évolutivité, la stabilité, la réactivité et la fiabilité du produit.

 

Les tests de performance sont-ils différents des tests fonctionnels ?

Avantages de la mise en place d'un centre d'excellence en matière de tests. Les tests de performance sont-ils différents des tests fonctionnels ?

Les tests de Perf sont différents des tests fonctionnels, qui vérifient si certaines fonctions d’une application fonctionnent, comme le bouton “ajouter au panier” d’une boutique en ligne.

Les tests de performance examinent le fonctionnement d’une fonction sous une forte pression. Par exemple, le bouton fonctionnerait-il toujours si de nombreuses personnes ajoutaient des articles au panier en même temps ?

Ces deux types de tests relèvent des tests de performance des API, ce qui signifie que leur objectif est de déterminer les performances globales de l’interface d’un système dans certaines circonstances, depuis le back-end du logiciel. Il existe de nombreux types d’outils de test de performance des API que cet article va examiner, comme le test de performance des modèles de charge de travail.

 

Pourquoi avons-nous besoin de tests de performance ?

Les tests de performance Web sont essentiels pour que les développeurs puissent fournir aux parties prenantes des informations fiables sur les performances de l’application et prévoir comment elle réagira à différents niveaux de trafic.

Les tests de performance révèlent également ce qui doit être amélioré avant la mise en vente du produit ou après sa mise en ligne, afin d’éviter les lenteurs, les incohérences et les problèmes d’utilisation. Il est testé par rapport aux nombres d’utilisateurs attendus afin que l’on puisse compter sur lui pour fonctionner comme prévu.

Avantages des tests de performance

Liste de contrôle des tests logiciels

Nous avons déjà brièvement mentionné les avantages des tests de performance en identifiant simplement ce qu’ils sont, mais nous allons passer en revue une liste des avantages spécifiques des tests de performance ci-dessous.

 

1. Des informations réalistes

Comme mentionné brièvement ci-dessus, les tests de performance sont utilisés pour fournir aux parties prenantes des informations fiables et réalistes sur les performances de l’application. Sans cela, la réputation de l’entreprise concernée risque d’être entachée.

Des tests de performance précis permettent de fournir des chiffres fiables qui, grâce au processus de test, peuvent être améliorés, ce qui signifie que le produit peut avoir un avantage par rapport à d’autres produits sur le marché et le soutenir par des performances fiables, ce qui entraîne une augmentation des ventes.

 

2. Permet de préparer

Les tests de performance peuvent être utilisés pour identifier les défaillances logicielles susceptibles de se produire lorsque le nombre d’utilisateurs est élevé, ce qui signifie que l’application peut alors être optimisée de manière à résoudre ces problèmes et à résister à une utilisation accrue. C’est idéal pour les sites de commerce électronique, par exemple, qui peuvent avoir besoin de se préparer à des événements majeurs prévisibles tels que le Black Friday.

La réalisation de tests de performance permet d’éviter les pannes lorsque le site est en ligne à des moments critiques. Une boutique en ligne qui ne peut pas faire face au nombre d’utilisateurs lors du Black Friday, qui met trop de temps à se charger ou qui présente des dysfonctionnements, risque de ne pas réaliser de gros bénéfices.

 

3. Une expérience utilisateur améliorée

Les tests de performance doivent être effectués régulièrement pour que le site web ou le logiciel le plus performant continue à remplir la fonction attendue. Les tests de performance continus signifient que tous les problèmes qui peuvent survenir en temps réel sont résolus dès que possible. L’importance de cet aspect est ancrée dans l’expérience de l’utilisateur, même en dehors des événements majeurs que nous avons décrits ci-dessus.

Si le site web est toujours convivial, et si des améliorations sont apportées pour qu’il ne soit jamais en retard, les clients le consulteront fréquemment.

 

4. Comparaison de

Les tests de performance peuvent également être utilisés pour comparer un produit à un autre. Cela peut être utile pour un développeur qui se lance dans un secteur très concurrentiel et qui veut s’assurer qu’il est égal ou supérieur à son principal concurrent sur le marché.

Cela peut être utilisé comme un argument de vente pour obtenir un avantage ou simplement comme un point de référence pendant le processus de test pour s’assurer que l’application fonctionne suffisamment bien.

Défis et limites des tests de performance

défis des tests de charge

Bien qu’il y ait clairement un certain nombre d’avantages significatifs, en raison de sa nature complexe, il y a quelques défis et limitations des tests de performance que nous allons souligner ci-dessous.

1. Temps

Pour bénéficier de tous ces avantages, les organisations doivent être prêtes à consacrer du temps aux tests de performance. Il peut s’agir de la mise en place d’un matériel et d’une infrastructure auxquels ils ne s’attendaient pas ou de l’affectation d’employés à des tests de performance.

Pour que les tests de performance soient complets, ils ne doivent pas être précipités, et certaines entreprises peuvent trouver difficile de mettre ce temps de côté au lieu de se lancer dans la phase suivante du projet, car cela peut entraîner de longs retards.

 

2. Argent

Des investissements coûteux doivent être réalisés pour tester les performances. Le prix de l’outil de test de performance dépend de l’ampleur du site web ou du logiciel, et du fait que l’organisation opte pour des outils de test de performance manuels ou automatisés.

Il existe des outils gratuits pour tester les performances, mais ils ont des fonctionnalités limitées et ne fonctionnent pas aussi bien que les outils payants.

En outre, les tests de performance peuvent révéler des problèmes inattendus qui nécessitent des mises à niveau coûteuses ou une capacité de système supplémentaire qui n’avaient pas été prévus dans le budget au départ.

Pour les petites entreprises, les outils de test de performance peuvent représenter des dépenses qu’elles ne sont pas prêtes à payer, même si cela peut avoir un impact considérable sur leurs performances à long terme.

 

3. Limites des outils

Il peut y avoir des limitations en fonction de l’outil de test de performance choisi par le développeur.

Comme nous l’avons mentionné, opter pour un outil de test de performance gratuit permet d’économiser le budget mais risque de laisser de côté des aspects cruciaux. Certains outils, même payants, peuvent avoir une compatibilité limitée. Par exemple, certains ne peuvent prendre en charge que le test de performance d’un site web ou d’un navigateur, et ne sont pas capables de tester la performance d’un logiciel.

De plus, certains outils de test de performance peuvent avoir du mal à tester des applications complexes ou très grandes et nécessitent une surveillance étroite de la part des employés.

Types de tests de performance

types d'essais de performance

Il existe plusieurs types de tests de performance qui font référence aux méthodes utilisées pour tester le système. La méthode utilisée est choisie en fonction de l’échelle et du type de système testé, ainsi que des objectifs visés par les développeurs.

Nous allons identifier ici les principaux types de tests de performance utilisés et leur fonctionnement.

 

1. Essais de charge

Les outils de test des performances de charge permettent aux développeurs de comprendre comment le système se comporterait sous une valeur de charge spécifique et prédéterminée.

Ce processus implique la simulation du nombre attendu d’utilisateurs simultanés sur une période de temps donnée. Cela permet de vérifier les temps de réponse attendus de l’application et d’identifier les goulets d’étranglement potentiels avant que le site web ou le logiciel ne soit mis en ligne. Cela peut être fait pour tester si le système peut gérer l’utilisation prévue en général, ou pour tester comment une fonctionnalité spécifique se comporterait, comme l’exemple “ajouter au panier” que nous avons mentionné ci-dessus. C’est ce qu’on appelle parfois les “tests unitaires”.

 

2. Tests de résistance

Le test de stress est une autre forme de test de performance du modèle de charge de travail et peut souvent être effectué à l’aide des mêmes outils, mais il pousse le site à augmenter sa capacité de test jusqu’à ce qu’il se brise plutôt que d’avoir une valeur de charge limitée et déterminée.

Il s’agit d’utiliser un trafic plus élevé que prévu afin que les développeurs puissent découvrir son point de défaillance et voir comment il gère des niveaux élevés de traitement des données. Cela aide les développeurs à comprendre l’évolutivité du logiciel et montre combien de temps il faut aux indicateurs clés de performance (ICP) pour revenir à des niveaux opérationnels normaux après un événement de données important.

IS YOUR COMPANY IN NEED OF

ENTERPRISE LEVEL

TASK-AGNOSTIC SOFTWARE AUTOMATION?

Les tests sous contrainte peuvent avoir lieu avant ou après la mise en service d’un système.

 

3. Test des pointes

Il s’agit d’un sous-ensemble des tests de stress, mais qui analyse plus spécifiquement les performances du système en cas d’augmentation soudaine et significative du nombre d’utilisateurs finaux. Ces tests de performance permettent de déterminer si le système peut gérer un changement brusque d’utilisateurs sur une courte période, de manière répétée.

 

4. Essai de trempage

Ce type de test de performance est également connu sous le nom de test d’endurance, et il est conçu pour tester les performances à long terme d’un système et sa capacité à tenir dans le temps. Ils analysent le débit et les temps de réponse après une utilisation à long terme pour vérifier si les mesures de performance sont cohérentes tout au long de l’utilisation et s’il y a des défaillances.

Que devons-nous tester par le biais des tests de performance ?

Qu'est-ce que les tests unitaires ?

Le but des tests de performance est de pouvoir repérer les problèmes, mais l’objectif principal est de savoir ce qui les provoque.

Vous trouverez ci-dessous une liste des éléments qui sont principalement testés via les tests de performance.

1. Goulets d’étranglement

Les tests de performance doivent toujours être à l’affût des goulets d’étranglement qui affectent la performance globale du système. Cela peut être lié à n’importe quelle mesure de test de performance que nous allons énumérer dans la section suivante.

2. Temps de chargement

Il s’agit de l’allocation nécessaire pour commencer la demande. Le délai doit être aussi court que possible pour offrir la meilleure expérience possible aux utilisateurs. Tout délai de chargement supérieur à quelques secondes peut faire fuir les utilisateurs.

3. Temps de réponse

On parle de mauvais temps de réponse lorsque le temps qui s’écoule entre la saisie de l’information par l’utilisateur et la réponse à cette action est trop long. Comme les temps de chargement excessifs, cela frustrera l’utilisateur et l’incitera à quitter le site ou l’application.

4. Évolutivité

L’évolutivité d’un système doit être testée, c’est-à-dire son adaptabilité aux différentes demandes d’utilisation des données. Une évolutivité limitée serait identifiée si le système peut fonctionner correctement avec quelques utilisateurs simultanés mais que, lors des tests de charge ou de stress, il se détériore lorsque le nombre d’utilisateurs augmente.

Mesures des tests de performance

avantages de la mise en place d'un centre d'excellence en matière de tests (TCoE)

C’est une chose de pouvoir tester ces choses et de voir quand elles ne vont pas bien, mais comment sont-elles mesurées exactement ?

Il existe un nombre incalculable de mesures que les développeurs utilisent pour tester les performances. Nous avons donc sélectionné les principales d’entre elles et en avons donné une brève description ci-dessous.

1. Débit

Elle indique le nombre d’unités d’information que le système est capable de traiter pendant un temps donné.

2. Utilisation de la mémoire

Dans le cadre d’un site web ou du développement d’un logiciel, la mémoire est l’espace de stockage disponible pour le processeur ou la charge de travail.

3. Bande passante

Il s’agit du volume de données par seconde qui peut circuler entre les charges de travail, souvent sur un réseau. Une mauvaise bande passante entraîne des temps de chargement médiocres.

4. Interruptions du CPU par seconde

Cela permet de mesurer l’impact du matériel sur le processus, en mesurant le nombre d’interruptions matérielles qu’il reçoit par seconde.

Caractéristiques d’un test de performance efficace

Un bon test de performance permettra aux développeurs d’agir sur les erreurs, mais les caractéristiques spécifiques d’un test de performance efficace sont plus précises et difficiles à atteindre que cela.

1. Des tests réalistes

Les meilleurs tests de performance sont ceux qui anticipent les scénarios réels que le système peut rencontrer.

Cela signifie qu’il peut être optimisé pour fonctionner dans les conditions pour lesquelles il a été conçu, afin qu’il puisse atteindre ses objectifs de performance et ne pas rencontrer de problèmes aux moments critiques.

2. Analyse rapide

Les tests de performance optimale permettent d’apporter des modifications en fonction des résultats dans les meilleurs délais.

Bien qu’elle doive être approfondie, les données doivent être faciles à analyser et être réalisées le plus rapidement possible afin que des mesures puissent être prises. Ceci est particulièrement important si les tests ont eu lieu après la mise en ligne de l’application ou du site.

3. Des résultats fiables

Bien que la rapidité soit importante pour optimiser le processus de contrôle des performances, les données produites doivent être fiables et précises pour permettre une prise de décision correcte.

Pour produire une analyse fiable et rapide, beaucoup se tournent vers les tests de performance automatisés, que nous détaillerons plus loin.

 

Processus de test de performance

Qu'est-ce que le test manuel de logiciels ?

Le processus de test de performance sera différent pour chaque organisation en fonction des facteurs que nous avons déjà identifiés.

Cependant, il existe six étapes principales qui décrivent ce que la plupart des processus de test de performance suivront et qui permettront d’obtenir un résultat efficace.

1. Stratégies de test de performance

La première étape pour commencer un processus de test de performance est de connaître l’environnement de test. Sachez quels sont les outils d’essai dont vous disposez, y compris la décision de savoir s’ils seront effectués manuellement ou de manière automatisée, et identifiez les stratégies potentielles d’essai de performance.

Assurez-vous de comprendre les détails de tout matériel et logiciel impliqué, ainsi que les configurations de réseau qui seront utilisées.

 

2. Critères de performance

Ensuite, il est essentiel d’identifier les objectifs du test et les critères de réussite que vous cherchez à atteindre, qui seront différents pour chaque test. Par exemple, identifier les contraintes de débit et les temps de réponse attendus et allouer les ressources.

À ce stade, il peut être utile d’identifier un système similaire auquel se comparer afin de fixer des objectifs de performance.

 

3. Plan de test de performance

Une fois les critères identifiés, vous pouvez commencer la planification et la conception du test de performance.

Déterminez l’utilisation probable de l’application et les principaux scénarios que vous pouvez simuler pour vous assurer que le système répond de manière appropriée. Planifiez les données de l’essai de performance que vous avez l’intention d’obtenir, comment vous les obtiendrez et quelles mesures seront utilisées.

 

4. Conception des tests de performance

Une fois que toute la planification est terminée, vous pouvez commencer à concevoir et à configurer physiquement l’environnement de test et à organiser les outils et les ressources nécessaires.

Ensuite, créez les tests de performance en fonction de la conception, prêts à être exécutés.

 

5. Test

C’est le point où le test de performance sera exécuté. Il est important que vous suiviez le processus au fur et à mesure et que vous créiez des journaux documentant les indicateurs clés de performance tout au long du processus.

 

6. Analyser et retester

Consolidez les résultats et commencez le processus d’analyse.

Comment s’est-elle comparée à vos attentes, quels paramètres ont été mesurés et comment le système a-t-il réagi ? Ensuite, modifiez le test de performance et testez à nouveau pour identifier les améliorations ou les diminutions de performance. Les améliorations devraient diminuer à chaque nouveau test.

Enregistrez tous les résultats en cours.

Exemples de tests de performance

qu'est-ce que l'automatisation des tests logiciels

Il existe de nombreux scénarios potentiels de tests de performance, en fonction du système testé, de son objectif, des outils utilisés et du type de test de performance.

Reprenons l’exemple de notre site de commerce électronique.

Site de commerce électronique

Les développeurs peuvent souhaiter utiliser le test de performance du modèle de charge pour vérifier que le temps de réponse ne dépasse pas trois secondes lorsque 2000 utilisateurs accèdent au site Web simultanément à l’aide d’un test de charge.

L’étape suivante pourrait consister à vérifier que le temps de réponse reste dans une fourchette acceptable de cinq secondes lorsque la connectivité du réseau est lente.

En préparation du Black Friday, les développeurs peuvent utiliser un test de stress pour identifier le nombre maximum d’utilisateurs que le site peut accueillir avant qu’il ne connaisse des défaillances comme un plantage ou des temps de réponse très lents. Au cours de cette opération, ils vérifieront l’utilisation de la mémoire et de l’unité centrale du site web et la façon dont le serveur de base de données réagit dans des conditions de charge maximale.

Ils testeront ensuite à nouveau tous ces paramètres dans diverses conditions, peut-être en utilisant des tests de pointe ou des tests d’imprégnation pour déterminer comment le produit réagira dans différentes périodes de temps.

Les développeurs utiliseront également des tests unitaires de la fonction “ajouter au panier”, par exemple pour tester comment le système réagirait si 100 utilisateurs effectuaient une transaction en même temps.

Faut-il automatiser les tests de performance ?

vision par ordinateur pour les tests de logiciels

IS YOUR COMPANY IN NEED OF

ENTERPRISE LEVEL

TASK-AGNOSTIC SOFTWARE AUTOMATION?

L’automatisation des tests de performance consiste à utiliser des outils, des logiciels et du code préétablis pour exécuter le processus d’automatisation plutôt que de le réaliser manuellement.

L’automatisation des tests de performance devient indispensable à l’heure actuelle, certaines organisations ayant recours à l’automatisation des processus robotiques et d’autres s’orientant même vers l’hyperautomatisation.

Les logiciels d’automatisation des tests de performance présentent à la fois des avantages et des inconvénients que nous allons exposer ci-dessous.

Avantages des tests de performance automatisés

Les tests de performance éliminent une grande partie du temps et de l’argent qui peuvent être consacrés à la création du code de test et à sa répétition manuelle, ce qui augmente l’efficacité du cycle de test.

Cela signifie aussi souvent que les développeurs peuvent lancer le test de performance et passer à autre chose, plutôt que de le surveiller constamment, ce qui rend possible le travail à distance et signifie que les tests peuvent même être exécutés pendant la nuit.

En outre, comme nous l’avons déjà mentionné, en raison de la nature de l’automatisation, le processus de test de performance ne devient pas seulement plus rapide, mais plus précis et plus fiable, capable de mener à bien des processus complets sans risque d’erreur humaine.

Tous ces facteurs permettent bien sûr aux entreprises d’économiser du temps et de l’argent, ce qui se traduit souvent par un meilleur retour sur investissement.

Limites des tests de performance automatisés

Les tests de performance automatisés peuvent avoir des limites quant à ce qu’ils peuvent réaliser de manière réaliste. L’intervention d’un humain sera souvent nécessaire pour des tests très sophistiqués, et pour corriger les erreurs qui peuvent se produire avec un processus automatisé.

L’observation humaine peut être essentielle pour repérer les problèmes et contribuer à améliorer l’expérience du client, ce qui ne peut être garanti avec les tests d’automatisation.

Les tests manuels sont souvent mieux adaptés aux tests exploratoires, d’utilisabilité et ad hoc.

Conclusion : tests de performance manuels ou automatisés

Pour choisir entre les tests de performance manuels et automatisés, vous devez évaluer de près vos critères de performance et votre budget. Les tests de performance automatisés sont souvent plus économiques et plus rapides, en particulier pour les besoins de tests importants, mais les tests manuels peuvent trouver des problèmes qu’un système automatisé ne peut pas trouver.

Outils de test de performance

outils de gestion automatique des performances

Il existe de nombreux types d’outils de test de performance, mais ils peuvent être principalement séparés en deux catégories : les outils de test des performances de l’API et les outils de test des performances de l’interface utilisateur.

Les outils de test de performance des API analysent si les processus corrects sont respectés dans le back-end de l’application. Les outils de test de performance des API REST sont d’un type spécifique qui effectue un test de performance Web en envoyant diverses requêtes HTTP/S.

D’autre part, les outils de test des performances de l’interface utilisateur testent le côté client, ce qui signifie que l’expérience de l’utilisateur est évaluée.

Les meilleurs outils pour les tests de performance sont ceux qui font ces deux choses, car ils offrent une vision complète du fonctionnement du système. En outre, il existe à la fois des outils gratuits et des logiciels payants d’automatisation des tests de performance au niveau de l’entreprise, alors comment choisir ?

Outils gratuits de test de performance : avantages et limites

Il existe un certain nombre de services gratuits de test de performance sur le marché.

L’avantage évident de ces outils est qu’ils ouvrent les tests de performance aux petites entreprises ou aux start-ups qui n’ont peut-être pas le budget nécessaire pour payer un outil de test d’entreprise. Cela signifie qu’ils peuvent accéder à des capacités de test de performance de base et modifier leur système en conséquence.

Cependant, les limites des logiciels gratuits d’automatisation des tests de performance sont qu’ils ne sont souvent pas aussi performants que les logiciels payants. Leurs fonctionnalités seront probablement limitées, et il sera plus difficile de développer et de maintenir des scripts.

Les outils gratuits de test de performance peuvent ne pas être compatibles avec toutes les plateformes ou tous les types de test, ou ne pas disposer d’une fonction de rapport. Certaines fonctionnalités peuvent être verrouillées derrière un mur payant, comme l’accès aux tests API.

Outils de test de performance d’entreprise : avantages et limites

Les outils de test de performance d’entreprise sont des logiciels conçus pour fonctionner dans l’ensemble d’une entreprise. Ils valent souvent leur prix car ils sont susceptibles d’être compatibles avec de nombreux types de tests, de langages et de plates-formes pour une flexibilité et une évolutivité accrues.

Les outils de test de performance d’entreprise sont puissants et permettent d’effectuer des tests plus importants dans un délai plus court. Ils sont accompagnés de mises à jour de maintenance pour améliorer les performances, ce qui n’est pas toujours le cas des versions gratuites.

Toutefois, les entreprises n’ont pas forcément le budget nécessaire pour se doter de ces services de test de performance, notamment pour les logiciels qui comportent de nombreuses fonctionnalités qu’elles n’utiliseront pas ou si leur entreprise est relativement petite.

Les outils de test de performance d’entreprise peuvent également être plus difficiles d’accès et plus lents à mettre en œuvre que les versions simples et gratuites.

Toutefois, les principaux outils de test de logiciels comme ZAPTEST atténuent cette limitation en proposant un modèle outil + service. De cette manière, un expert ZAP travaille en étroite collaboration et à distance avec l’organisation cliente (en tant que membre de son équipe), en l’aidant à mettre en œuvre le plan de test de performance, l’outil ZAPTEST, et à optimiser le processus de test.

 

Quand faut-il utiliser des outils de test de performance professionnels ou gratuits ?

Évaluez vos options en fonction de la situation de votre organisation. Il peut parfois être plus rentable d’opter pour une version gratuite qui présente les principales fonctionnalités dont vous avez besoin, par exemple pour un test ponctuel d’un site web.

Si vous faites partie d’une grande organisation qui pourrait bénéficier d’un système de test complexe, à forte densité de données, que vous utiliserez de nombreuses fois pour différents systèmes, un outil de test de performance d’entreprise vous sera probablement le plus utile.

Liste de contrôle des tests de performance

1. Budget

Pour déterminer le meilleur outil pour les tests de performance, il est nécessaire de disposer d’un budget détaillé afin de pouvoir identifier si vous pouvez vous permettre une version d’entreprise ou une autre version payante.

Faites vos recherches sur les différents outils disponibles et prenez votre décision en fonction de vos critères de performance et de votre environnement de test.

2. Planifier

Une fois que votre budget est en place, vous pouvez planifier le processus de test de performance, par exemple en choisissant la meilleure stratégie, en déterminant les critères à tester et en décidant des mesures à utiliser.

Le processus de planification doit être minutieux, que vous optiez pour des tests de performance manuels ou automatisés.

3. Analyser

Effectuez le test de performance en l’analysant de près tout au long du test et après.

Pour qu’un test de performance soit efficace, vous devez être en mesure d’y donner suite de la meilleure façon possible. Examinez donc attentivement les données et continuez à tester et à analyser le système pendant toute sa durée de vie.

Conclusion

Nous avons passé en revue certains des types et des outils de tests de performance, ainsi que les principaux avantages et limites de ces tests.

Les tests de performance restent particulièrement importants car l’utilisation des systèmes et des applications en ligne ne ralentit pas et s’accélère en fait. Disposer d’un système capable de faire face à de grandes quantités de pression est plus important que jamais face à une concurrence énorme.

Pour rester à la pointe de l’innovation, les grandes entreprises devraient réfléchir aux avantages d’un logiciel d’automatisation des tests de performance au niveau de l’entreprise et aux bénéfices qu’elles pourraient en tirer à long terme.

 

Download post as PDF

Alex Zap Chernyak

Alex Zap Chernyak

Founder and CEO of ZAPTEST, with 20 years of experience in Software Automation for Testing + RPA processes, and application development. Read Alex Zap Chernyak's full executive profile on Forbes.

Get PDF-file of this post