fbpx

Get your 6-month No-Cost Opt-Out offer for Unlimited Software Automation?

L’efficacité, la réduction des coûts et la satisfaction des employés sont des priorités pour les chefs d’entreprise modernes. L’automatisation des processus robotiques (RPA) offre une solution convaincante à ces trois problèmes, ainsi que plusieurs autres avantages importants pour les entreprises.

Cet article explore la signification de la RPA, son fonctionnement et les avantages passionnants que cette technologie offre aux entreprises modernes.

Table des matières

Qu’est-ce que la RPA ? Une vue d’ensemble

 

RPA est l’abréviation de Robotic Process Automation. Avant de nous pencher sur la signification de la RPA, il convient d’avoir une vue d’ensemble de la technologie en décomposant le terme en ses éléments constitutifs.

 

1. Robotique :

Les robots logiciels qui exécutent des processus commerciaux par le biais d’instructions de scripts informatiques.

 

2. Le processus :

La tâche spécifique que les entreprises souhaitent automatiser. Par exemple, le téléchargement d’un fichier, l’extraction d’informations d’un courrier électronique, les transactions financières, etc.

 

3. L’automatisation :

Processus mécanisés ou réalisés sans intervention manuelle/humaine.

 

La réunion de ces trois concepts peut aider les utilisateurs à définir la RPA. Il s’agit d’une technologie qui utilise un logiciel robotique pour automatiser d’affaires processus que les humains exécutent habituellement.

Cette définition de l’automatisation des processus robotiques est un bon début. Cependant, pour bien comprendre la RPA et son potentiel considérable, il faut aller plus loin. Nous y reviendrons plus loin.

 

Qu’est-ce que l’automatisation robotique des processus (RPA) ?

 

RPA est l’abréviation de Robotic Process Automation (automatisation des processus robotiques). Ce concept est un terme générique désignant un ensemble de technologies émergentes qui remplacent les interactions traditionnelles entre l’homme et l’ordinateur par des processus automatisés.

En d’autres termes, les humains effectuent de nombreuses tâches répétitives assistées par ordinateur dans des environnements de travail traditionnels. Cependant, lorsqu’ils sont armés d’instructions clairement définies, les logiciels de RPA peuvent imiter ces tâches. Ce processus d’automatisation réduit la charge de travail des opérateurs humains.

L’automatisation des processus robotiques fait appel à des robots, mais pas à ceux que l’on trouve dans les romans de Philip K Dick. Au lieu de cela, la technologie utilise des logiciels “bots”. Ces robots logiciels peuvent apprendre à reproduire une série de tâches informatiques manuelles structurées et répétitives, comme remplir des formulaires, transférer des fichiers et manipuler des données.

Dans le document intitulé
L’automatisation des processus robotiques
(van der Aalst, 2018), l’auteur parle des approches “inside-out” et “outside-in” pour améliorer les systèmes d’information. Dans les scénarios classiques (inside-out), l’amélioration de l’efficacité des systèmes passe par la réécriture ou la mise à jour des logiciels. La RPA, en revanche, améliore les systèmes et les flux de travail sans modifier la pile logicielle. Elle est rentable, facile à mettre en œuvre et ne nécessite pas d’équipes hautement techniques pour obtenir d’excellents résultats commerciaux.

La RPA se situe à mi-chemin entre un système manuel et un système entièrement automatisé. En utilisant des flux de travail basés sur des règles, les robots peuvent imiter de nombreuses interactions entre l’homme et l’ordinateur. Toutefois, contrairement à un système entièrement automatisé, le logiciel ne remplace pas entièrement les données humaines. Selon l’entreprise en question, la RPA peut ne représenter qu’une petite partie, pourtant vitale, de l’ensemble des processus opérationnels.

La technologie de la vision par ordinateur permet aux robots RPA d’interagir avec les interfaces graphiques des logiciels de la même manière que les humains. La RPA permet aux robots de “surveiller” des tâches spécifiques et d’apprendre à les reproduire. Ce processus s’étend aux tâches entre différentes applications, grâce à l’utilisation d’interfaces de traitement des applications (API).

Les robots ne sont pas limités par les heures de travail ou la fatigue. Ils ne sont pas non plus sujets à l’erreur humaine. Ils peuvent donc fonctionner 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, avec une précision incroyable, pour une fraction du coût des employés manuels.

Outre les avantages en termes d’efficacité et de productivité, la RPA contribue à changer la nature du travail. Libérés des tâches banales et répétitives, les employés humains peuvent libérer leur créativité et s’engager dans un travail plus significatif et axé sur la valeur.

 

1. Qu’est-ce que l’automatisation des processus ?

 

L’automatisation des processus, également connue sous le nom d’automatisation des processus d’entreprise (BPA), désigne toute situation dans laquelle la technologie rationalise des fonctions ou des flux de travail complexes et interdépartementaux. En ce sens, l’APB est un terme large qui englobe l’orchestration des flux de travail, le traitement intelligent des documents et l’utilisation de l’IA et de la ML pour rendre les processus métier plus efficaces, plus rapides et capables d’un débit et d’une prise de décision plus élevés.

La RPA peut faire partie d’une stratégie BPA plus globale. Cependant, bien que les deux termes se recoupent souvent, ils décrivent des choses distinctes.

 

1. Automatisation des processus d’entreprise :

 

L’APB se préoccupe de l’efficacité de bout en bout de l’entreprise. Elle exige des entreprises qu’elles investissent dans une planification approfondie, une assistance informatique et technique, ainsi que dans des intégrations ou des révisions de systèmes complexes.

 

2. L’automatisation des processus robotiques :

 

En revanche, la RPA se concentre sur l’automatisation de tâches discrètes et structurées. La mise en œuvre de ces systèmes est peu coûteuse et rapide. Le logiciel est généralement “no-code” ou “low-code”, ce qui signifie que des équipes non techniques peuvent mettre en place la technologie.

 

2. Qu’est-ce que l’automatisation des processus robotiques (RPA) en termes simples ?

 

Les directeurs techniques, les responsables informatiques et le personnel technique comprendront intuitivement la RPA. Toutefois, lorsqu’il s’agit de la salle de conférence, ils doivent être en mesure de répondre à des questions telles que “Que signifie RPA ?” ou “Que signifie RPA ?” en termes simples et faciles à comprendre.

Le simple fait de dire à une salle remplie de personnes non techniques que RPA signifie Robotic Process Automation (automatisation des processus robotisés) peut donner lieu à une mer de visages confus. Apprendre à communiquer ces idées en termes simples devrait permettre d’obtenir de meilleurs résultats. Voici une définition de l’automatisation des processus robotiques que tout le monde peut comprendre.

 

Définition simple de l’automatisation des processus robotiques

 

Les flux de travail traditionnels dans les bureaux impliquent une série de tâches administratives. Par exemple, les travailleurs peuvent être amenés à mettre à jour manuellement des feuilles de calcul, à extraire des données de courriers électroniques ou à connecter des informations entre diverses applications logicielles et bases de données.

Ces flux de travail peuvent impliquer des tâches répétitives et à forte intensité de main-d’œuvre. Prises individuellement, ces tâches sont modestes. Mais sur une semaine, un mois ou une année, ils représentent beaucoup de temps et d’efforts. La grande question que les employeurs doivent se poser est de savoir si ces tâches utilisent au mieux les compétences et les capacités de leur personnel.

L’externalisation de ces tâches est la meilleure solution pour plusieurs raisons : le coût, la sécurité, la conformité réglementaire et même la satisfaction professionnelle des employés. Les robots logiciels sont parfaits pour ces tâches. En suivant des instructions basées sur des règles, ils peuvent effectuer un grand nombre de ces tâches manuelles avec plus de rapidité, d’efficacité et de précision.

Dans sa forme la plus simple, la RPA consiste à demander à une machine d’exécuter des tâches logiques, basées sur des étapes, que les humains exécutent traditionnellement.

 

Perspectives du marché de la RPA

 

L’automatisation des processus robotiques est un marché en pleine expansion. Les experts évaluent le secteur à plus de 3 milliards de dollars aujourd’hui. Toutefois, les prévisions suggèrent que l’espace RPA représentera une valeur d’environ 11,3 % d’ici à 2028. Ces chiffres suggèrent un taux de croissance annuel composé stupéfiant de près de 30 %, ce qui se compare favorablement à des secteurs en plein essor comme l’IA.

Alors que le secteur arrive à maturité et que de plus en plus d’entreprises déclarent que la RPA leur permet d’économiser environ
75 % des coûts
on peut s’attendre à ce que l’adoption de l’APR augmente. Au cours des prochaines années, l’automatisation passera du statut d’avantage commercial à celui de nécessité absolue.

 

Ce que la RPA signifie pour les travailleurs modernes

Tests de résistance au stress - Types, processus, outils, listes de contrôle, etc.

L’automatisation des flux de travail n’est pas un concept nouveau. Cependant, la transformation numérique a touché même les industries les plus traditionnelles “papier et crayon” au cours des dernières années. Les logiciels permettent aux entreprises de toutes tailles de maximiser leur production. Les outils de RPA joueront un rôle majeur dans ces initiatives numériques.

Les récents titres sur les technologies d’automatisation transformatrices ou perturbatrices telles que l’IA et la RPA mettent fortement l’accent sur la technologie qui remplace les emplois. Si ces craintes sont compréhensibles, elles méconnaissent le rôle de la RPA.

La valeur réelle de la RPA réside dans son potentiel d’aide et d’assistance aux travailleurs humains. Au lieu de s’enliser dans des tâches subalternes, les humains peuvent faire passer leur productivité au niveau supérieur. La RPA complète les travailleurs humains, leur permettant d’innover et d’apporter des contributions plus utiles.

 

À qui s’adresse la RPA ?

Tests alpha et tests bêta

La RPA est une technologie perturbatrice. Toutefois, les perturbations sont largement positives pour tous les acteurs du monde des affaires.

 

1. Les employeurs :

 

Les employeurs peuvent bénéficier de la RPA en réduisant les coûts, en augmentant la productivité et en tirant le meilleur parti de leur main-d’œuvre existante.

 

2. Les employés :

 

La RPA libère les employés des tâches banales et leur permet de se consacrer à des travaux qui requièrent de l’intelligence générale, de la créativité, la résolution de problèmes, etc.

 

3. Les clients :

 

IS YOUR COMPANY IN NEED OF

ENTERPRISE LEVEL

TASK-AGNOSTIC SOFTWARE AUTOMATION?

Les clients sont gagnants avec la RPA grâce à un service plus rapide, une plus grande précision et, dans certains cas, des prix plus compétitifs car les employeurs répercutent les économies réalisées.

 

Comment fonctionne la RPA ?

vision par ordinateur pour les tests de logiciels

Bien qu’il soit utile de lire des définitions de la RPA, pour bien comprendre cette technologie, il faut jeter un coup d’œil sous le capot. La RPA utilise un mélange de différentes technologies pour mécaniser diverses tâches. Parmi ces outils, on peut citer

 

1. Vision par ordinateur :

 

Technologie qui interprète les interfaces utilisateur graphiques (IUG) pour agir sur divers éléments à l’écran, bases de données, feuilles de calcul, plates-formes de communication et applications. Ces outils peuvent également observer les humains interagir avec les applications afin qu’ils puissent apprendre des tâches.

 

2. API :

 

L’interface de programmation d’applications (API) est un logiciel qui permet à deux ou plusieurs programmes informatiques de s’interfacer et de partager des données. Les logiciels de RPA utilisent ces interfaces pour effectuer des tâches qui impliquent le partage de données entre les programmes.

 

3. L’automatisation :

 

La RPA, par définition, utilise l’automatisation pour exécuter des tâches étape par étape. Ces instructions fondées sur des règles utilisent des commandes de type “si/alors/alors” pour que les robots sachent comment accomplir leurs tâches.

 

4. Glisser-déposer des composants :

 

De nombreux outils de RPA utilisent des composants “glisser-déposer” qui ciblent les éléments de l’interface graphique et indiquent aux robots les étapes à suivre pour chaque tâche. Chaque solution RPA fonctionne à sa manière. Cependant, la technologie fonctionne généralement en comprenant les applications frontales sur un bureau, comme le ferait un travailleur humain. Deux approches populaires sont utilisées :

 

4. 1 Enregistrement des processus :

 

Le logiciel RPA observe une interface humaine avec l’ordinateur et enregistre les étapes nécessaires à l’accomplissement d’une tâche particulière.

 

4.2 Interfaces utilisateur contrôlées :

 

Les humains peuvent utiliser les logiciels d’APR pour construire des cartes “si/alors/alors” à l’aide d’éléments à glisser-déposer ou de simples commandes. Cette approche permet aux utilisateurs d’ordonner à leurs robots RPA d’interagir avec les applications dorsales.

 

Le logiciel RPA n’est-il pas un code ?

checklist uat, outils de test d'applications web, automatisation et plus encore

Les outils “no-code” et “low-code” font partie des développements les plus passionnants de ces dernières années dans le monde du logiciel. Cette technologie a ouvert le développement de logiciels aux équipes ne disposant pas de capacités techniques de codage, leur permettant de mettre en œuvre des flux de travail rapides et faciles.

Alors que de nombreux outils RPA sur le marché sont à code bas,
ZAPTEST
ZAPTEST permettent à chacun de bénéficier de l’automatisation des flux de travail, quelles que soient ses compétences techniques.

 

Avantages de la RPA

Liste de contrôle des tests logiciels

Aucun article répondant à la question “Qu’est-ce que la RPA ?” ne serait complet sans une liste des avantages qui attendent les entreprises qui adoptent ce logiciel flexible. Voici quelques-uns des avantages de la RPA.

 

1. La productivité :

Les robots logiciels travaillent 24 heures sur 24 et exécutent des processus à une vitesse fulgurante par rapport aux travailleurs manuels.

 

2. L’accessibilité :

Les outils d’APR sont peu ou pas codés. Ces caractéristiques font de l’automatisation

accessible à tous.

 

3. Faibles coûts :

Comparée à d’autres options d’automatisation, la RPA représente un incroyable rapport qualité-prix.

 

4. Retour sur investissement élevé :

La RPA est peu coûteuse à mettre en œuvre et permet aux entreprises d’économiser de l’argent. Ils ont donc un retour sur investissement élevé.

 

5. Facilité de mise en œuvre :

Les outils de RPA ne sont pas invasifs. La mise en œuvre ne nécessite pas de refonte importante de l’infrastructure logicielle.

 

6. Conformité :

Les robots peuvent traiter des données sensibles ou confidentielles, ce qui réduit le risque de fraude ou de fuite de données.

7. Haute précision :

Les erreurs humaines coûtent de l’argent aux entreprises et nuisent à leur réputation. La RPA exécute des transferts de données et des rapports avec une précision maximale.

 

8. Engagement des employés :

Investir dans la RPA signifie que les employés sont déchargés des tâches manuelles répétitives, ce qui se traduit par un plus grand engagement et une plus grande satisfaction au travail.

 

9. L’évolutivité :

La RPA peut s’adapter à une demande accrue. Les entreprises réalisent des économies grâce à l’externalisation ou à l’emploi de personnel temporaire, tout en augmentant la satisfaction de leurs clients.

 

Quelle est la meilleure utilisation de l’automatisation des processus robotiques ?

Qu'est-ce qu'un test de charge, un test d'application mobile et un test ad hoc ?

La flexibilité est l’un des avantages les plus attrayants de la RPA. De nombreux secteurs, de la finance à la santé publique, utilisent cette technologie. Le fait que les équipes puissent l’utiliser pour la plupart des tâches liées à l’interface utilisateur d’un logiciel est un facteur important de son adoption dans plusieurs vertices différents.

La RPA est une excellente solution pour un large éventail de processus d’entreprise. Il est essentiel pour les équipes qui souhaitent profiter des avantages de l’automatisation de comprendre quelles sont les tâches manuelles qu’elle peut prendre en charge.

Toutefois, ce n’est pas parce qu’il est possible d’automatiser une tâche qu’il faut toujours le faire. Voici une liste de contrôle utile que les entreprises peuvent utiliser pour déterminer si une tâche se prête bien à l’automatisation des processus robotiques.

 

Liste de contrôle de l’aptitude à l’APR

1. Déclencheur

Les tâches d’APR sont basées sur des règles. Ils ont donc besoin de quelque chose pour les mettre en action. L’APR utilise des actions de type “si/alors/alors”, de sorte que la satisfaction d’une condition particulière doit être le déclencheur.

 

Exemple :

SI une facture est envoyée par courrier électronique, alors récupérez les données et mettez-les à jour dans votre base de données.

 

2. Effacer les entrées et les sorties

Toute tâche d’APR doit avoir une entrée et une sortie claires. Ils ont besoin d’une source de données active et d’un endroit où envoyer des informations une fois qu’ils ont accompli l’action souhaitée.

 

Exemple :

Un salarié suit une formation en ligne (input), et ces données sont enregistrées (output) dans l’outil RH de l’entreprise.

 

3. Basé sur des règles

Les scripts informatiques ont besoin d’instructions bien définies pour être exécutés. Ainsi, toute tâche qu’une entreprise souhaite automatiser doit comporter une série d’étapes simples.

 

Exemple :

Une équipe de recrutement reçoit de nombreux CV. L’APR analyse ces PDF à la recherche de qualifications ou de mots-clés particuliers, et transmet les CV qui répondent aux conditions spécifiées et rejette ceux qui ne répondent pas à ces conditions.

 

4. Volume élevé

 

L’un des avantages les plus convaincants de la RPA est la précision et l’efficacité. Cependant, vous ne pouvez commencer à profiter de ces avantages qu’en effectuant des tâches fréquentes.

 

Exemple :

Un site de commerce électronique très fréquenté doit traiter des centaines de commandes par heure. Les outils RPA peuvent traiter ces commandes et transmettre les informations relatives à la préparation des commandes aux opérateurs de l’entrepôt et les informations relatives à la facturation au service financier.

Si une tâche manuelle remplit ces quatre conditions, c’est un excellent candidat pour la RPA. Quels sont les secteurs qui peuvent bénéficier de la RPA ? Tout secteur dont les opérations de back-office impliquent des tâches répétitives d’interface utilisateur peut tirer profit de la RPA. Alors que les PDG et les décideurs peuvent poser des questions telles que “Qu’est-ce que la RPA ?”, ce qu’ils veulent vraiment savoir, c’est la valeur qu’elle peut apporter à leur entreprise.

 

Voici quelques-uns des secteurs qui devraient bénéficier de l’adoption de la RPA.

IS YOUR COMPANY IN NEED OF

ENTERPRISE LEVEL

TASK-AGNOSTIC SOFTWARE AUTOMATION?

 

1. Les finances

 

Les banques et les institutions financières traitent un nombre incroyable de transactions chaque jour. Ils ont besoin d’un traitement sûr, rapide et précis, ce que la RPA leur offre précisément. Voici quelques-unes des tâches que la RPA peut automatiser dans le secteur bancaire :

 

  • Créances et dettes
  • Ouverture et clôture de compte
  • Demandes de renseignements au service clientèle
  • Conformité et audits
  • Souscription de crédit
  • Détection de la fraude
  • Grand livre
  • Traitement des prêts

 

2. L’assurance

 

L’assurance est un autre exemple de secteur enlisé dans les tâches manuelles. La concurrence étant féroce, trouver des moyens d’automatiser les processus et de réduire les coûts est une priorité absolue. Voici quelques-uns des processus d’assurance que la RPA permet de résoudre :

 

  • Traitement des recours
  • Traitement des demandes d’indemnisation
  • Conformité
  • Demandes de renseignements au service clientèle
  • L’accueil du client
  • Collecte de données
  • Génération de rapports
  • Souscription

3. Comptabilité

 

Les cabinets de comptabilité et d’audit traitent quotidiennement d’énormes quantités de données. Si certaines de ces informations nécessitent une surveillance humaine, la plupart d’entre elles se prêtent parfaitement à l’automatisation. Voici quelques-unes des tâches de comptabilité et d’audit que la RPA peut effectuer :

 

  • Collecte de données
  • Nettoyage des données
  • Audits de projets
  • Rapprochement
  • Génération de rapports
  • Évaluation des risques

 

4. Commerce de détail

 

Le secteur du commerce de détail est devenu de plus en plus numérique au cours des dernières années. Toutefois, en raison des marges étroites et de l’augmentation des coûts, il est essentiel d’accroître l’efficacité pour obtenir des marges bénéficiaires saines. Voici comment la RPA pourrait aider les commerces de détail :

 

  • Comptabilité (créances, dettes, rapprochement, etc.)
  • Assistance à la clientèle pour le suivi des commandes ou les demandes de renseignements
  • Projection de la demande
  • Catégorisation des produits
  • Comparaison des prix pratiqués par les concurrents
  • Suivi des stocks et de la chaîne d’approvisionnement
  • Analyse du marketing et de la publicité

 

5. Fabrication

 

Les entreprises de fabrication et de développement de produits peuvent également bénéficier de la RPA. Ces industries sont constamment à la recherche de produits de qualité à des coûts moindres et dans des délais rapides. La RPA peut vous aider de la manière suivante :

 

  • Service à la clientèle
  • Conformité
  • Analyse et migration des données
  • Analyse de la production
  • Chaînes d’approvisionnement et analyse logistique

 

Bien entendu, il ne s’agit là que de quelques-unes des principales industries qui bénéficient de la RPA. Pour une liste plus complète, consultez notre Guide complet de l’automatisation des processus robotiques.

 

Problèmes modernes résolus par la RPA

qui doit être impliqué dans les outils d'automatisation des tests logiciels et la planification de ceux-ci

Le monde des affaires post-COVID est confronté à plusieurs défis uniques. L’inflation, la flambée des taux d’intérêt, la réduction du capital et l’évolution de la nature du travail ont engendré des défis uniques. La RPA aide les entreprises à s’attaquer de front à certains de ces problèmes.

 

1. Maintien de l’emploi

 

La fidélisation des employés est une question brûlante. Si les entreprises qui souhaitent conserver leurs meilleurs talents doivent tenir compte de plusieurs facteurs, la satisfaction au travail est l’un des plus importants. Comme pour les tests de logiciels, Les outils de RPA peuvent prendre en charge des tâches répétitives et banales. Ce processus permet aux employés de s’engager dans un travail plus créatif, plus satisfaisant et plus valorisant.

 

2. Acquisition d’employés

 

L’acquisition et la fidélisation des employés est une préoccupation essentielle pour les entreprises modernes. La recherche et la mise en concurrence des meilleurs talents constituent un véritable casse-tête pour les équipes de recrutement.

L’adoption d’outils de RPA permet d’alléger la pression en automatisant les flux de travail et en réduisant la dépendance à l’égard du capital humain. L’adoption de ces outils peut également rendre les emplois plus attrayants.

 

3. Réduction de l’activité économique

 

La crise du coût de la vie et l’inflation ont pénalisé le secteur des entreprises. Les hausses de taux d’intérêt ont réduit le montant des capitaux disponibles. Les entreprises sont contraintes de faire “plus avec moins”.

Les outils de RPA sont une solution parfaite pour les périodes économiques difficiles. Ils permettent aux équipes d’obtenir une productivité maximale de leur personnel et un meilleur retour sur investissement.

 

4. Évolutivité

 

De nombreuses personnes confondent échelle et croissance. Toutefois, ces termes renvoient à des étapes distinctes. La croissance signifie l’ajout de nouvelles activités alors que l’ajout de ressources. Le passage à l’échelle, quant à lui, consiste à augmenter les activités sans ajouter de ressources.

L’adoption d’outils de RPA peut aider les équipes à évoluer en tirant davantage de valeur de chaque employé. En automatisant certaines tâches, la productivité des employés peut augmenter, ce qui permet aux entreprises d’évoluer et d’accroître leur rentabilité.

 

L’avenir de l’automatisation des processus robotiques

hyperautomatisation

L’avenir de la RPA est prometteur. Bien qu’il soit actuellement mieux utilisé pour des tâches simples, étape par étape, sa compatibilité avec les outils d’apprentissage automatique et d’intelligence artificielle ouvrira de nouvelles frontières.

À mesure que les réseaux neuronaux profonds s’améliorent, les entreprises peuvent les utiliser de concert avec les outils de RPA pour créer des flux de travail et des processus d’automatisation plus complexes. En outre, les équipes peuvent associer les outils RPA à plusieurs autres technologies émergentes dans le cadre d’un processus que Gartner qualifie de hyperautomatisation .

 

Quelle est la place de la RPA dans le contexte de l’hyperautomatisation ?

 

Hyperautomatisation décrit un ensemble de processus visant à maximiser l’automatisation dans l’ensemble de l’entreprise. Elle implique un mélange de différentes technologies, telles que l’intelligence artificielle (IA), l’apprentissage automatique (ML), les outils de gestion des processus métier (BPM), la plateforme d’intégration en tant que service (iPaaS) et, bien sûr, la RPA.

Toutefois, si la RPA est un élément de l’approche globale de l’hyperautomatisation, il est essentiel de comprendre les limites de cette technologie. La RPA est mieux adaptée aux tâches les plus simples, tandis que l’hyperautomatisation vise à automatiser le plus grand nombre de processus possible.

 

Dernières réflexions : Qu’est-ce que la RPA (Robotic Process Automation) ?

ZAPTEST RPA + Test Automation suite

La RPA est une technologie puissante et perturbatrice. Toutefois, les DSI et les directeurs techniques doivent être en mesure de répondre à la question “qu’est-ce que l’automatisation des processus robotiques (RPA) ? pour obtenir l’adhésion de la direction.

Comme indiqué ci-dessus, les logiciels RPA permettent aux entreprises d’automatiser des processus informatiques habituellement gérés par des travailleurs manuels. Le logiciel utilise les instructions if/then/else pour effectuer ces tâches quotidiennes, mais avec une rapidité et une précision incroyables.

Les applications et les avantages de cette technologie sont immenses. Il peut stimuler la productivité, économiser de l’argent, répondre à des conditions réglementaires et de conformité rigoureuses et stimuler l’engagement des employés.

L’avantage le plus convaincant des outils de RPA est peut-être leur facilité d’adoption. Au lieu de remplacer les logiciels existants ou de s’engager dans des projets de mise en œuvre ou d’intégration coûteux, le logiciel RPA fonctionne dès le départ. Grâce à leur nature sans code, ils sont également parfaits pour les équipes non techniques.

 

Download post as PDF

Alex Zap Chernyak

Alex Zap Chernyak

Founder and CEO of ZAPTEST, with 20 years of experience in Software Automation for Testing + RPA processes, and application development. Read Alex Zap Chernyak's full executive profile on Forbes.

Get PDF-file of this post