fbpx

Get your 6-month No-Cost Opt-Out offer for Unlimited Software Automation?

L’automatisation des processus robotiques dans le secteur de l’assurance est en plein essor. Comme dans d’autres secteurs où les tâches répétitives et fondées sur des règles sont nombreuses, la RPA peut aider les organisations à mettre en place des processus plus rapides, plus rentables et exempts d’erreurs qui libèrent le personnel existant pour qu’il se consacre à des tâches à plus forte valeur ajoutée.

La souscription des polices et l’automatisation des sinistres sont deux des utilisations phares de la RPA dans le secteur de l’assurance. Cependant, la technologie peut également contribuer à toute une série de tâches, telles que l’amélioration de l’expérience du client et la gestion des changements dans le paysage réglementaire.

Cet article se penche sur la RPA dans le secteur de l’assurance et examine la taille du marché, les avantages, les tendances, les défis, les cas d’utilisation et les études de cas.

 

Table des matières

Taille du marché de la RPA dans l’assurance

Taille du marché de la RPA dans l'assurance

Le marché mondial de l’automatisation des processus robotiques dans le secteur de l’assurance représente plus de 100 millions de dollars en 2023. Cependant, avec une forte croissance annuelle composée d’environ 28 %, les analystes prévoient que la taille du marché de l’assurance dépassera 1,2 milliard de dollars d’ici 2032.

L’Amérique du Nord (427 millions de dollars) et l’Europe (325 millions de dollars) représentent la plus grande part du marché mondial. Cependant, environ un cinquième des dépenses provient de l’Asie-Pacifique, et cette part devrait augmenter considérablement à mesure que la région poursuit sa trajectoire de transformation numérique.

 

Facteurs influençant la croissance

La RPA dans l’assurance

Robotic Process Automation (RPA) dans l'assurance - Études de cas, exemples, avantages et défis

L’adoption rapide de la RPA dans le secteur de l’assurance est motivée par un ensemble complexe de facteurs. Examinons quelques-uns des problèmes spécifiques à l’industrie que la RPA permet de résoudre.

 

#1. Évolution du paysage réglementaire

La réglementation du secteur de l’assurance est en constante évolution. La technologie, les conditions économiques et les interventions de groupes politiques ou de consommateurs ont entraîné des changements dans le secteur ces derniers temps, laissant certains assureurs dans l’incapacité de suivre le mouvement. Toutefois, le non-respect de la réglementation peut entraîner de lourdes amendes.

Les outils RPA permettent aux assureurs de collecter des données, d’élaborer des rapports et d’automatiser d’autres tâches liées à la conformité.

 

#2. Pénurie de compétences

Le secteur de l’assurance souffre d’une pénurie de compétences. En effet, au Royaume-Uni, l’année dernière, les entreprises avaient cinq postes vacants pour 100 postes. Il s’agit notamment d’actuaires, de souscripteurs et de stratèges.

L’automatisation des processus d’assurance peut contribuer à résoudre ces problèmes en fournissant une main-d’œuvre numérique capable d’effectuer des tâches répétitives et volumineuses. Cette aide libère les employés existants pour qu’ils s’occupent de tâches plus valorisantes, ce qui permet aux employeurs de faire plus avec moins.

 

#3. Transformation numérique

Le secteur de l’assurance est très gourmand en données. Ces dernières années, le secteur a connu une transformation numérique pour répondre à l’évolution des besoins des clients. La demande des consommateurs, associée à une concurrence accrue et à un besoin évident d’efficacité, signifie que les compagnies d’assurance doivent adopter les technologies numériques pour rester à la pointe du progrès.

D’autres avancées technologiques, telles que l’IA, la ML et l’informatique en nuage, ont créé des opportunités pour les entreprises d’assurance. La RPA peut aider à intégrer ces outils dans les écosystèmes réglementaires de la tech assurance et permettre une transformation digitale plus avancée.

 

#4. Pression de réduction des coûts

Depuis des années, les prix des assurances s’envolent. Il existe une multitude de facteurs qui influencent le coût élevé des primes, notamment le coût du règlement des sinistres, la fraude et le respect croissant de la réglementation.

Contrairement à la croyance populaire, les compagnies d’assurance n’ont pas d’énormes marges bénéficiaires. En fait, elles opèrent généralement avec une marge d’environ 2 à 3 %. Cependant, le public a l’impression que ces entreprises réalisent des bénéfices excessifs.

Les outils de RPA permettent aux compagnies d’assurance de fonctionner de manière plus rentable, ce qui peut réduire le coût des primes pour leurs utilisateurs. En réduisant leur dépendance à l’égard de la main-d’œuvre humaine, les entreprises peuvent fournir des services rationalisés sans compromettre la qualité.

 

#5. Évolution des exigences des consommateurs

La concurrence dans le secteur de l’assurance est immense, la bataille pour les clients se jouant de plus en plus sur la fourniture d’un meilleur service. Le secteur de l’assurance doit répondre à la demande des consommateurs qui souhaitent des polices plus rentables et plus simples à comprendre. Les options de libre-service pour les clients, comme l’automatisation du traitement des demandes d’indemnisation, peuvent aider les compagnies d’assurance à répondre aux attentes modernes.

La RPA permet de rationaliser ces processus et, lorsqu’elle est associée à d’autres outils d’IA, comme l’IA générative, la technologie peut traiter les demandes de renseignements des clients et les aider à formuler leurs requêtes.

 

Avantages de la RPA dans l’assurance

L'automatisation des processus robotiques (RPA) dans les ressources humaines : Études de cas, exemples, avantages et défis dans les ressources humaines

La RPA est devenue populaire dans le secteur de l’assurance pour plusieurs raisons impérieuses. Voyons pourquoi les entreprises du secteur de l’assurance adoptent les solutions de RPA.

 

#1. Amélioration de l’efficacité opérationnelle

Toutes les entreprises aspirent à accroître leur efficacité opérationnelle, mais la concurrence étant très forte dans le secteur de l’assurance, les entreprises sont confrontées à une pression supplémentaire. Heureusement, l’assurance est pleine de tâches qui peuvent être optimisées grâce à la RPA pour le traitement des sinistres, le service client, la souscription, et plus encore.

 

#2. Réduction des coûts

Les robots RPA permettent aux équipes d’assurance d’avoir accès à une main-d’œuvre numérique qui travaille 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an. Ces outils ne se fatiguent jamais, n’ont pas besoin de pause et ne demandent pas d’augmentation de salaire. L’automatisation permet aux équipes d’assurance de réduire leurs effectifs ou d’affecter les travailleurs à des fonctions plus orientées vers le client et la valeur ajoutée.

 

#3. Augmentation de la satisfaction au travail

Le taux de satisfaction professionnelle dans le secteur de l’assurance est de 64 %, ce qui est supérieur à la moyenne nationale de 57 % pour l’ensemble des professions. Cependant, les professionnels de l’assurance citent souvent les longues heures de travail et le stress fréquent comme des inconvénients de leur travail. La RPA contribue à alléger les tâches banales et répétitives et permet aux travailleurs de s’engager dans le type de tâches significatives qui améliorent la satisfaction au travail.

 

#4. De meilleures expériences pour les clients

Les outils de RPA peuvent automatiser l’accueil des clients et les services, ce qui se traduit par des expériences plus rapides et plus satisfaisantes. En outre, les compagnies d’assurance peuvent automatiser la communication et fournir une assistance omnicanale afin que leurs clients puissent bénéficier d’interactions plus personnalisées.

Les outils de libre-service pour les clients signifient également que l’assistance est disponible à toute heure du jour et de la nuit. Tous ces détails améliorent l’expérience du client en lui donnant ce qu’il veut.

 

#5. Précision accrue

Grâce à la capacité de l’outil RPA à automatiser les tâches basées sur des règles, les erreurs humaines et les imprécisions sont effectivement éliminées. Ces avantages se traduisent par une amélioration de la réputation, une réduction des coûts, une amélioration de l’expérience des clients et un renforcement de la conformité réglementaire.

 

Cas d’utilisation du processus robotique

L’automatisation dans l’assurance

Cas d'utilisation de l'automatisation des processus robotiques dans l'assurance

La RPA a transformé le secteur de l’assurance en automatisant les tâches manuelles. Examinons quelques-uns des cas d’utilisation de la RPA les plus convaincants dans le secteur de l’assurance.

 

IS YOUR COMPANY IN NEED OF

ENTERPRISE LEVEL

TASK-AGNOSTIC SOFTWARE AUTOMATION?

#1. Traitement des demandes

La RPA dans le traitement des demandes d’indemnisation aide les équipes à saisir les données, à récupérer et à vérifier les documents, et à distribuer les informations. Lorsqu’elles sont effectuées manuellement, ces tâches sont répétitives et prennent du temps, ce qui détourne les travailleurs de tâches plus complexes. La RPA résout ce problème et rend les compagnies d’assurance plus rapides et plus productives tout en réduisant les coûts d’exploitation.

L’automatisation du processus de déclaration de sinistre permet une plus grande transparence et des mises à jour en temps réel sur différents appareils, répondant ainsi aux exigences des consommateurs modernes.

 

#2. Souscription

La RPA dans la souscription d’assurance aide les employés à travailler beaucoup plus rapidement en automatisant la collecte d’informations, la saisie de données et l’analyse des clients. La souscription est la pierre angulaire de l’assurance, car l’évaluation des risques et la tarification précise des polices font souvent la différence entre le succès et l’échec.

La RPA dans la souscription d’assurance permet de garantir des temps de traitement plus rapides sans compromettre la précision ou la conformité. Dans l’ensemble, cela se traduit également par une excellente satisfaction de la clientèle.

 

#3. Administration des politiques

Une fois que les polices d’assurance ont été vendues, il y a un certain nombre de tâches administratives à effectuer pour les maintenir en bonne et due forme. La RPA facilite le renouvellement des polices d’assurance en automatisant la communication, l’émission des mises à jour des polices et la collecte des primes.

La technologie est également utilisée pour mettre à jour automatiquement les politiques et les informations sur les clients, ce qui garantit une bonne qualité des données. Enfin, la RPA est un choix parfait pour les annulations de polices, car elle automatise les enregistrements, envoie des communications pertinentes et peut même traiter les remboursements.

 

#4. Conformité réglementaire

La conformité réglementaire est une question importante dans le secteur de l’assurance. Cependant, les entreprises peuvent alléger la charge de travail de leurs employés en utilisant la RPA pour assurer une collecte et un rapport de données de haute qualité et cohérents.

La RPA peut également surveiller les problèmes de conformité et les porter à l’attention des parties internes concernées. Enfin, les équipes peuvent mettre en place des robots qui parcourent les sites web pertinents et les organes de communication réglementaires pour détecter les mises à jour ou les changements de règles et s’assurer qu’ils sont reflétés dans les lignes directrices de l’entreprise.

 

#4. Augmentation des logiciels existants

À l’instar des secteurs de la banque et des services financiers, le secteur de l’assurance est encore tributaire des logiciels existants. En fait, une étude de Capgemini réalisée il y a quelques années indiquait qu’environ 80 % des compagnies d’assurance utilisaient des logiciels vieux d’au moins dix ans.

Les coûts de mise à niveau de ces systèmes et les craintes d’interruption des activités expliquent en grande partie pourquoi les équipes d’assurance s’en tiennent à des systèmes obsolètes. Cependant, la RPA est capable de faire le lien entre ces systèmes obscurs et des outils plus modernes. Pour une fraction du coût de la refonte de l’infrastructure informatique, les équipes peuvent utiliser la RPA pour interagir avec les logiciels actuels et s’ouvrir au monde des outils modernes basés sur le cloud.

 

#5. Service à la clientèle

Comme nous l’avons mentionné plus haut, les attentes des clients dans le secteur de l’assurance ont considérablement évolué ces dernières années. De nouvelles entreprises perturbatrices sont apparues, offrant un type de service plus personnalisé avec plus de transparence, de rapidité et de simplicité. En effet, l’assurance a eu la réputation d’être guindée et trop sèche dans le passé, et gagner la confiance des jeunes utilisateurs nécessite une approche différente.

Les outils de RPA peuvent aider les équipes d’assurance à automatiser leur service client, le rendant plus réactif, plus rapide et plus personnalisé. L’amélioration de l’expérience des consommateurs est un facteur prédictif important de la confiance et de la fidélité des clients, et la RPA peut aider les entreprises à franchir ce fossé.

 

#6. Apprentissage automatique et analyse de données

La souscription moderne utilise un mélange d’apprentissage automatique pour l’analyse prédictive, la détection des fraudes et même la tarification personnalisée. Les outils d’APR peuvent contribuer à ce processus en collectant des données à partir de diverses sources et en nettoyant les informations. Ce processus garantit la fiabilité des données, ce qui se traduit par une plus grande précision.

Les outils RPA peuvent également analyser les données pour les compagnies d’assurance et repérer les anomalies et les tendances. De plus, la RPA peut aider à distribuer les données aux parties concernées, aux tableaux de bord et aux bases de données.

 

#7. Marketing

L’assurance est un créneau tellement concurrentiel que les équipes de marketing consacrent des sommes considérables à la promotion. Par exemple, aux États-Unis, Geico disposait d’un budget marketing de 1,5 milliard de dollars en 2022. Selon le State of Marketing Report 2023 de HubSpot, le budget marketing moyen des assureurs s’élevait à 11,2 % du chiffre d’affaires total.

Réaliser des économies tout en continuant à acquérir des clients est essentiel pour les entreprises qui se battent pour se faire une place sur un marché encombré. Les outils d’automatisation du marketing RPA peuvent apporter de la valeur de différentes manières.

L’automatisation du marketing par la RPA dans le secteur de l’assurance comprend la mécanisation des campagnes de marketing par courriel et de médias sociaux. Cependant, lorsqu’elle est associée à des outils de ML ou d’analyse de données, la RPA peut aider les équipes à extraire des données de campagne et à contribuer à la mesure et à l’attribution.

 

#8. Traitement intelligent des documents (IDP)

Les compagnies d’assurance doivent traiter un grand nombre de documents, qu’il s’agisse de dossiers internes ou de données sanitaires et financières. La RPA, associée au traitement intelligent des documents, peut aider les équipes à lire et à comprendre les documents administratifs ou les PDF et à en extraire les données pour les envoyer aux systèmes internes. Ces outils peuvent également aider les équipes dans leurs efforts de numérisation en analysant les documents non structurés et en transférant les informations vers des bases de données et des feuilles de calcul.

 

La RPA dans l’assurance : études de cas

Etudes de cas d'utilisation de la RPA dans l'assurance

Avec tant d’excellents cas d’utilisation de l’automatisation des processus d’assurance, il est clair que l’adoption dans le secteur augmente de jour en jour. Toutefois, c’est dans les études de cas que tout prend vie et que le potentiel de la technologie se concrétise.

 

Étude de cas sur l’APR dans le secteur de l’assurance #1

Notre première étude de cas sur la RPA dans l’assurance est tirée du document de recherche Ditching labor-intensive paper-based processes : Process automation in a Czech insurance company (Marek, 2019). Les auteurs écrivent qu’une compagnie d’assurance internationale basée en République tchèque a été confrontée à plusieurs problèmes. De nouvelles législations et réglementations les ont obligés à moderniser leurs opérations, qui étaient essentiellement basées sur le papier et marquées par des incohérences dans les flux de travail.

L’équipe a adopté une approche Agile et a numérisé son processus de souscription, centralisé ses flux de travail et les données de l’entreprise sur une seule plateforme, et utilisé des outils RPA pour accroître sa productivité.

Le projet a été un grand succès. Ils ont réduit le temps de préparation des devis de 40 %, les coûts de 50 % et les erreurs de moins de 1 %.

 

Étude de cas sur l’APR dans le secteur de l’assurance #2

L’étude de cas suivante est un exemple de RPA dans les services de gestion des processus métier de l’assurance-vie et des rentes. L’entreprise en question était un fournisseur de logiciels disposant d’un portefeuille mondial de clients dans le secteur de l’assurance et des fonds de retraite. Le problème était évident : l’entreprise recevait chaque année plus de 800 000 demandes d’assurance, qu’elle traitait toutes manuellement. Ces demandes se présentaient sous la forme de PDF, ce qui nécessitait une saisie manuelle dans différents systèmes. Le processus prenait du temps et était sujet à des erreurs humaines.

Cependant, l’adoption d’une solution RPA n’a pas été simple. L’un des principaux problèmes était que chaque client desservi avait ses propres exigences, qui variaient donc considérablement. En effet, il y avait un manque de standardisation des processus qui ne pouvait pas être résolu par des moyens traditionnels parce que chaque client avait un flux de travail unique.

L’entreprise a analysé ses processus et identifié les tâches répétitives basées sur des règles qui pourraient être effectuées par la RPA. Ils ont recherché des tâches déterministes à fort volume et à forte intensité de temps. Parmi les processus identifiés figurent la mise à jour des données relatives aux polices d’assurance, le traitement des demandes des clients et l’envoi de lettres et de notifications aux clients. L’équipe a mis en œuvre des solutions RPA pour ces flux de travail.

La mise en œuvre a été un franc succès. Parmi les résultats nets, on peut citer une réduction de près de 60 % du travail manuel et une réduction de 70 % du temps de traitement. De plus, l’entreprise a pu réduire ses effectifs de 50 %, ce qui lui a permis d’économiser un montant considérable de dépenses chaque mois.

 

Étude de cas sur l’APR dans le secteur de l’assurance #3

Un courtier d’assurance européen de premier plan et un consultant en risques comptant plus de 500 employés du back-office et du service clientèle souhaitaient mettre en place une automatisation robuste du traitement des sinistres. Lorsque les clients de l’assureur étaient hospitalisés, l’entreprise payait le séjour et récupérait l’argent auprès du patient après qu’il ait signé un formulaire pour identifier les exemptions. Lorsqu’elle était effectuée manuellement, elle nécessitait de longs appels téléphoniques et de nombreuses tâches manuelles répétitives.

Le client a mis en œuvre une solution RPA pour automatiser les demandes de remboursement des hôpitaux, des cliniques de jour et des pharmacies. L’impact a été significatif, ce qui a conduit l’assureur à améliorer et à centraliser ses opérations, à réaliser des économies de près de 50 % en régime permanent et à réduire ses coûts de 46 % au total.

Cette étude de cas montre comment l’automatisation des processus robotiques permet d’accélérer le traitement des demandes d’indemnisation, d’en réduire le coût et d’en améliorer la précision, ce qui se traduit par des clients plus satisfaits et une plus grande productivité.

 

Les défis de la mise en œuvre de la RPA

dans le secteur de l’assurance

défis des tests de charge et de l'APR

Si les avantages de la RPA dans le traitement des sinistres et la souscription d’assurance sont évidents, les entreprises doivent relever certains défis pour tirer le meilleur parti de leur mise en œuvre de la RPA.

 

#1. Infrastructure existante

Comme nous l’avons déjà mentionné, de nombreuses compagnies d’assurance utilisent des systèmes hérités du passé. Une grande partie de cette infrastructure a été conçue bien avant que l’informatique en nuage ou l’accès à distance ne deviennent des préoccupations, ce qui signifie que le logiciel n’est pas facile à intégrer dans les solutions RPA.

Malgré ces défis, il existe un certain nombre de moyens pour les organisations de combler le fossé entre leurs logiciels actuels, obsolètes et complexes, et les outils modernes de RPA. Tout d’abord, la technologie de capture d’écran est capable d’extraire des données des interfaces et de les transférer vers des systèmes basés sur l’informatique en nuage. De même, les compagnies d’assurance peuvent explorer les API ou même créer des logiciels intermédiaires pour connecter les systèmes existants.

Dans l’ensemble, bien qu’il existe de nombreuses options disponibles, beaucoup dépendent des particularités du logiciel d’assurance. Les outils de RPA tels que ZAPTEST peuvent offrir la flexibilité dont vous avez besoin pour garantir des niveaux élevés de qualité des données, de sécurité et de compatibilité des systèmes. Plus important encore, ZAPTEST Enterprise est livré avec de puissants outils d’automatisation des tests logiciels et l’assistance d’un expert ZAP pour aider à planifier, mettre en œuvre, déployer, tester et maintenir un projet RPA.

 

IS YOUR COMPANY IN NEED OF

ENTERPRISE LEVEL

TASK-AGNOSTIC SOFTWARE AUTOMATION?

#2. Qualité des données

Toute mise en œuvre de l’APR nécessite des informations claires et précises. Cependant, de nombreuses compagnies d’assurance conservent leurs données en silos, ce qui peut poser des problèmes lorsqu’il s’agit de centraliser les informations pour les solutions d’automatisation. La RPA peut aider à migrer ces données vers des systèmes en nuage ou des bases de données sur site. En outre, il peut contribuer à assurer une collecte et une compensation complètes des données.

 

#3. Prise de décision complexe

La RPA est conçue pour traiter des tâches prévisibles et de grand volume. Toutefois, si les compagnies d’assurance veulent tirer le meilleur parti de ces outils, elles devront traiter les données non structurées et les exceptions et prendre des décisions.

Heureusement, les outils de RPA intégrés à l’IA peuvent offrir le meilleur des deux mondes. La RPA peut prendre en charge des tâches lourdes, avec des outils d’IA cognitive capables de lire des données non structurées, de prendre des décisions et de traiter les exceptions.

 

#4. Conformité

Les exigences réglementaires intransigeantes et les lois sur la confidentialité des données en constante évolution constituent un fardeau dont les compagnies d’assurance ne sont que trop conscientes. La mise en œuvre de solutions de RPA nécessitera une planification afin de garantir que les données sont traitées de manière sûre et responsable.

 

Tendances de la RPA dans l’assurance

tendances et taille du marché du rpa

La RPA fait d’énormes progrès dans le secteur de l’assurance grâce à sa flexibilité et à son intégration avec les outils d’IA/ML et d’autres technologies. Examinons quelques-unes des grandes tendances dans le domaine de la RPA pour l’assurance.

 

#1. Communication omnicanale

L’assurance est de plus en plus axée sur le client. Cela s’explique en partie par la concurrence et l’évolution des exigences des consommateurs. Les chatbots et les assistants virtuels intelligents de LLM peuvent travailler sur l’ensemble du parcours client et fournir un service personnalisé par e-mail, texte, médias sociaux ou plateformes de messagerie. Les options de libre-service offertes 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 seront connectées aux outils de RPA, qui peuvent envoyer et recevoir des données et garantir la mise à jour des dossiers en temps réel.

 

#2. Évaluation des risques assistée par l’IA

Les modèles basés sur l’IA sont déjà utilisés dans le secteur de l’assurance. Toutefois, les prédictions et les informations qu’ils génèrent ne sont valables que dans la mesure où les données qu’ils contiennent le sont. Les outils RPA aident les équipes à collecter, nettoyer et envoyer des données à des modèles prédictifs afin d’aider les compagnies d’assurance à atteindre un plus haut niveau de précision et de connaissance qui réduit les risques et les erreurs et améliore la rentabilité.

En outre, les outils d’IA cognitive sont également utilisés pour la détection des fraudes, ce qui, à l’avenir, atténuera les risques et aidera les compagnies d’assurance à rester plus compétitives.

 

#3. Outils à code faible ou nul et automatisation des tests

Les outils à code faible ou nul sont de plus en plus utilisés dans le secteur de l’assurance pour créer des applications personnalisées. Dans le passé, les équipes devaient avoir des connaissances approfondies en matière de codage pour créer et tester des applications. De nos jours, les équipes non techniques et les développeurs utilisent des outils d’automatisation des tests sans code et sans logiciel pour créer rapidement des outils d’automatisation.

Grâce à ces outils conviviaux dotés d’interfaces “glisser-déposer”, les compagnies d’assurance peuvent mieux répondre aux besoins des consommateurs grâce à des cycles de développement de logiciels plus courts. Plus important encore, elle réduit les coûts de mise sur le marché des outils, ce qui peut améliorer le service à la clientèle et l’intégration, ainsi que les outils d’automatisation internes qui aident à libérer le personnel des tâches répétitives.

 

#4. RPA gérée

En raison de la pénurie de compétences informatiques, certaines compagnies d’assurance souhaitant mettre en œuvre des solutions d’automatisation ont vu leurs projets retardés ou mis en veilleuse. De plus, l’ajout de personnel informatique possédant l’expertise requise est souvent très coûteux. Par conséquent, de plus en plus d’organismes d’assurance se tournent vers les services de gestion de la RPA pour les aider à chaque étape de la mise en œuvre du projet.

Les clients de ZAPTEST Enterprise peuvent bénéficier de ce type de service. En plus d’obtenir des outils de RPA et d’automatisation des tests de premier ordre, les compagnies d’assurance peuvent également bénéficier des avantages d’un expert ZAP pour les aider dans la planification, le déploiement et la maintenance.

 

#5. Centres d’excellence RPA (CoE)

De nombreuses compagnies d’assurance comprennent que la RPA jouera un rôle important dans l’avenir du secteur. En conséquence, elles préparent l’avenir en créant des centres d’excellence RPA afin de s’assurer qu’elles sont bien placées pour tirer parti de la myriade d’avantages offerts par la technologie de l’automatisation.

Investir dans un centre d’expertise RPA permet de combler le manque de compétences, d’encourager l’innovation et d’aider les équipes à identifier les processus qui sont mûrs pour l’automatisation.

 

L’avenir du processus robotique

L’automatisation dans l’assurance

l'avenir du rpa

L’assurance est un secteur riche en données qui s’appuie fortement sur des décisions basées sur des règles et sur l’analyse prédictive. En d’autres termes, c’est un secteur qui continuera à être révolutionné par la RPA et l’IA. Voyons comment les outils de RPA influenceront les compagnies d’assurance de demain.

 

1. Assurance assistée RPA

Les applications RPA dans le secteur de l’assurance se sont généralement concentrées sur les processus back-end. Cependant, la RPA assistée offrira une interaction transparente avec le personnel du service client en amont, en l’aidant à traiter les demandes des consommateurs rapidement et facilement en automatisant la saisie et le rappel des données, en analysant les informations pour aider à la prise de décision, et en envoyant des communications pertinentes aux assurés.

 

2. Hyperautomation

Le secteur de l’assurance est massivement axé sur les données. L’hyperautomatisation, qui impliquera un mélange de RPA, d’IA, de ML et d’autres technologies, pourrait automatiser la souscription, le traitement des sinistres, la détection des fraudes, le service client, et bien plus encore. Le résultat net pourrait être un courtier en assurance entièrement automatisé, offrant un service rapide et de haute qualité à faible coût.

 

3. Télématique et IdO

Même si l’IdO n’a pas encore tenu toutes ses promesses, les capteurs intelligents et autres technologies similaires ont encore toute leur place dans le secteur de l’assurance. Les outils RPA de l’assurance IARD pourraient se connecter aux maisons et voitures intelligentes pour valider les demandes d’indemnisation, tandis que les données télématiques pourraient suivre des éléments tels que les voitures ou l’exercice et l’activité via des smartphones ou des dispositifs portés sur soi.

 

4. Modèles de risque complexes

Alors que les modèles de risque ont déjà un niveau de précision élevé, les outils d’IA/ML pourraient rendre ces prédictions presque proactives. Avec suffisamment de données et les bons outils d’analyse, cette technologie pourrait faire des prédictions hautement personnalisées avec une précision infaillible, permettant à l’industrie d’économiser des milliards par an.

Cependant, la RPA assistée par l’IA dans la souscription d’assurance pourrait se heurter à des problèmes éthiques liés aux données des utilisateurs. Dès 2016, certains assureurs ont admis avoir consulté les comptes de médias sociaux des assurés pour évaluer les risques. En effet, la chaîne de supermarchés Tesco utilise les données de la carte Clubcard pour déterminer les scores de risque des ménages pour ses services financiers.

On peut se demander si ces informations non déclarées seront utilisées dans le cadre de l’automatisation du traitement des demandes d’indemnisation. Les compagnies d’assurance devront évaluer la rentabilité de cette approche par rapport aux questions éthiques et aux atteintes potentielles à la réputation.

 

Dernières réflexions

L’automatisation des processus robotiques présente de nombreux avantages dans le domaine de l’assurance. En contribuant à réduire les coûts, à stimuler la productivité et à améliorer l’expérience client, la RPA dans l’assurance peut offrir un retour sur investissement impressionnant.

L’automatisation des sinistres et la souscription sont peut-être les deux cas d’utilisation les plus convaincants de la RPA dans le secteur. Ces tâches à forte intensité de temps et d’information nécessitent actuellement un degré élevé d’intervention humaine dans le secteur de l’assurance. Cependant, la transformation est déjà en cours. Les compagnies d’assurance aident les gens à ne plus s’inquiéter de leur avenir ; la technologie RPA fait la même chose pour les compagnies d’assurance.

Download post as PDF

Alex Zap Chernyak

Alex Zap Chernyak

Founder and CEO of ZAPTEST, with 20 years of experience in Software Automation for Testing + RPA processes, and application development. Read Alex Zap Chernyak's full executive profile on Forbes.

Get PDF-file of this post